Bruant cendré

Emberiza cineracea - Cinereous Bunting

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Emberizidés

  • Genre
    :

    Emberiza

  • Espèce
    :

    cineracea

Descripteur

Brehm, CL, 1855

Biométrie
  • Taille
    : 18 cm
  • Envergure
    : 25 à 29 cm.
  • Poids
    : 25 à 28 g
Distribution

Distribution

Description identification

Assez grand, élancé, avec une longue queue, le bruant cendré possède une silhouette qui rappelle celle du Bruant mélanocéphale. La femelle adulte présente un plumage pâle presque sans stries avec un étroit cercle oculaire pâle et un bec assez fort et clair. Il est à peu près semblable à celui de la femelle du Bruant mélanocéphale mais il en diffère notamment par les coins blancs de la queue. Le mâle adulte affiche une gorge jaune, une tête gris jaunâtre uni, une poitrine grise et un dos grisâtre à discrète tacheture foncée. Les oiseaux de premier hiver sont rigoureusement identiques aux femelles: ils ont une gorge blanc chamois, un dos et une tête brunâtres. Leur calotte et leur poitrine sont finement striées.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Emberiza cineracea cineracea (sc)
  • Emberiza cineracea semenowi (se Turkey and sw Iran)

Noms étrangers

  • Cinereous Bunting,
  • Escribano Cinéreo,
  • Escrevedeira-cinzenta,
  • Türkenammer,
  • szürke sármány,
  • Серая овсянка,
  • 苍头鹀,
  • Smyrnagors,
  • Zigolo cenerino,
  • Gulgrå sparv,
  • Tyrkerspurv,
  • trznadel popielaty,
  • strnádka sivastá,
  • strnad šedý,
  • Gulgrå Værling,
  • keltapääsirkku,
  • ,
  • ハイイロノジコ,

Voix chant et cris

Bruant cendré
♂ adulte nuptial

Son cri de contact est tout à fait semblable à ceux du Bruant cendrillard et du Bruant à cou gris. C'est un 'tchrip' grinçant et dur ou un 'tchuylp' plein , souvent émis en alternance et variant dans les détails. Le chant habituel est proche de celui du Bruant à cou gris. C'est une strophe simple et rapide au son tranchant et au rythme assez irrégulier qui s'achève souvent par une note aiguë suivi par une autre grave en succession rapide.

Habitat

Le bruant cendré à une répartition localisée et souvent clairsemée. Il fréquente les pentes pierreuses sèches à végétation basse, les maquis et les arbres isolés, les habitats arides ou semi-arides en général. Visiteur d'été en Turquie pendant la période qui s'étend de la mi-avril à la fin du mois d'août, le bruant cendré hiverne autour de la Mer Rouge, mais aussi au Moyen-Orient, le long des côtes de la Syrie, du Liban et Israël.

Comportement traits de caractère

C'est un espèce migratrice qui se déplace en direction du sud et du sud-ouest pour parvenir dans l'est du soudan, en Erythrée, au Yemen, dans le sud-ouest de l'Arabie Saoudite (pourtour de la Mer Rouge). La migration s'effectue de nuit.

Alimentation mode et régime

Le régime du bruant cendré est constitué principalement de graines et de petits invertébrés. Ces derniers semblent nettement prédominants pendant la saison de reproduction .

Reproduction nidification

La saison de reproduction intervient de la mi-avril à la fin mai en Turquie, en avril en Iran. Le nid est placé à terre, sur un versant pourvu en végétation éparse mais habituellement pas trop aride. Il est posé contre un rocher partiellement dissimulé par une touffe d'herbe pendante. Le socle du nid est constitué de tiges et de feuilles de chardon ainsi que d'herbes liés entre elle par des fines racines ou des cheveux. La paroi est étroite à l'endroit ou le nid touche la pierre mais plutôt épaisse et bien garnie sur le côté qui est exposé.
La femelle pond 3 ou 4 oeufs, courts, lisses et légèrement brillants. Ils sont assez semblables à ceux des autres bruants apparentés, toutefois moins bleus, avec moins de gribouillages bruns sur l'ensemble de la surface mais plus de taches et de marques concentrées sur la partie large de l'oeuf.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 19/02/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net