Bruant rustique

Emberiza rustica - Rustic Bunting

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Emberizidés

  • Genre
    :

    Emberiza

  • Espèce
    :

    rustica

Descripteur

Pallas, 1776

Biométrie
  • Taille
    : 15 cm
  • Envergure
    : 23 à 24 cm.
  • Poids
    : 23 g
Distribution

Distribution

Description identification

Relativement petit, mais paraissant souvent massif, il a la taille intermédiaire entre le Bruant nain et le Bruant des roseaux, avec une queue légèrement plus courte que ce dernier. Le bruant rustique diffère des autres bruants par sa gorge blanc pur, séparée du dessous également blanc par une bande couleur cannelle qui lui barre la poitrine. Les parties inférieures sont blanc-crème ou blanches avec des stries brun-roux ou marron particulièrement marquées sur les flancs. Le dessus est brun tacheté de noir dans le sens de la longueur. Le bec est assez long avec un culmen droit et une mandibule inférieure couleur chair, les pattes et les pieds sont brun chair. Le mâle en livrée nuptiale a une tête noire avec un large sourcil blanc. En hiver, sa tête est brune et sa bande pectorale à peine ébauchée. La femelle possède une tête brune avec un sourcil chamois clair et une moustache blanche moins large que celle du mâle. Les plumes occipitales du bruant rustique se hérissent parfois, formant une espèce de huppe.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Rustic Bunting,
  • Escribano Rústico,
  • Escrevedeira-rústica,
  • Waldammer,
  • erdei sármány,
  • Овсянка-ремез,
  • 田鹀,
  • Bosgors,
  • Zigolo boschereccio,
  • Videsparv,
  • Vierspurv,
  • trznadel czubaty,
  • strnádka roľná,
  • strnad rolní,
  • Pileværling,
  • pohjansirkku,
  • ,
  • カシラダカ,

Voix chant et cris

Habitat

Le bruant rustique vit dans la taïga de l'Asie et de l'Europe. Sur le continent européen, il n'existe que dans le nord de la Scandinavie et de l'ex-URSS, mais dans l'est de l'Asie, il pénètre jusqu'à l'intérieur de l'île de Sakhaline. C'est un oiseau forestier qui recherche les parties claires, périphériques et souvent détrempées de la taïga, mais on le rencontre également dans les tourbières ou dans la végétation dense du bord de l'eau. Il apprécie particulièrement les forêts marécageuses d'épicéas ou de pins, avec de nombreux bouleaux, saules et autres feuillus, ainsi que les forêts denses humides de feuillus avec prêles et mousses. Occasionnel en Europe Occidentale de septembre à octobre, il y fréquente les broussailles humides et passe relativement inaperçu.

Comportement traits de caractère

En septembre, les bruants rustiques se regroupent en bandes : elles désertent les lieux de ponte avant octobre pour entreprendre un longue périple en direction du sud-est asiatique. Elles réapparaissent généralement en mai en Europe du Nord. Dérangés, les bruants rustiques partent d'un vol puissant et direct, moins sautillant et moins hésitant que celui du Bruant des roseaux. Leur chant diffère de celui des autres bruants. C'est un gazouillis bref et fin du type Accenteur mouchet. Le cri de contact et d'alarme est un 'zit' bref, incisif, plus que celui de la Grive musicienne.

Alimentation mode et régime

Le bruant rustique se nourrit de graines d'herbe et de laîches ainsi que d'insectes lorsque ces derniers abondent. Il recherche sa nourriture au sol, habituellement à proximité du couvert où il se déplace avec des mouvements d'ailes et de queue rappelant un Accenteur mouchet.

Reproduction nidification

Le bruant rustique bâtit son nid avec des herbes sèches et des racines, le dissimulant dans l'herbe fanée de l'année précédente. La femelle pond une fois par an, entre mai et juin, 4 ou 5 œufs verdâtres qui n'ont pas les lignes ondulées caractéristiques des autres bruants. En revanche, ils sont constellés de petites marques grises et rondes. La plupart des tâches liées à l'éducation des jeunes sont assurées par la femelle. L'incubation dure 12 ou 13 jours. Les petits restent dans le nid pendant les 14 jours qui suivent l'éclosion.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 17/08/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net