Bruant striolé

Emberiza striolata - Striolated Bunting

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Emberizidés

  • Genre
    :

    Emberiza

  • Espèce
    :

    striolata

Descripteur

Lichtenstein, MHK, 1823

Biométrie
  • Taille
    : 13 cm
  • Envergure
    : 22 à 26 cm.
  • Poids
    : 12 à 16 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez le bruant striolé, la tête, le cou et la poitrine sont gris tandis que les parties inférieures sont roussâtres, rappelant un petit Bruant fou. Cependant, en tous plumages, cet oiseau se distingue facilement des autres bruants (sauf le bruant du Sahara (Emberiza sahari), autrefois considéré comme une sous-espèce du striolé) par la combinaison ailes roux vif et absence de blanc aux rectrices externes. Autre caractère utile et remarquable, le bec est bicolore, jaunâtre sur la mandibule inférieure et noirâtre sur la mandibule supérieure.
La tête du bruant striolé est marquée de raies noires et blanches sur les joues et sur la face, particulièrement évidentes en plumage usé, alors que le bruant du Sahara présente les parotiques mouchetées de noirâtre et un contraste moins évident entre le sourcil et le trait sous-moustachial blanchâtre d'une part et le trait sourcilier et la moustache sombres d'autre part. Les deux espèces ont des répartitions qui ne se chevauchent pas.
Les sexes sont semblables mais la femelle est globalement plus terne, avec la tête et la poitrine d'un gris plus brun. La face porte des motifs moins évidents que ceux du mâle et la poitrine est recouverte de fines stries. Les juvéniles ressemblent à la femelle adulte. Ils ont un bec gris-corne uniforme, sans jaune à la mandibule inférieure. Ils présentent peu ou pas de stries sombres à la tête, au cou et à la poitrine.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Emberiza striolata saturatior (c Sudan, sw Ethiopia and nw Kenya)
  • Emberiza striolata jebelmarrae (ne Chad and w Sudan)
  • Emberiza striolata striolata (Israel and ne Egypt to Pakistan and nw India, also ne Sudan to n Somalia)

Noms étrangers

  • Striolated Bunting,
  • Escribano Sahariano,
  • Escrevedeira-doméstica,
  • Hausammer,
  • sivatagi sármány,
  • Пёстрая овсянка,
  • 黑纹鹀,
  • Gestreepte Gors,
  • Zigolo delle case,
  • Bergsparv,
  • Ravinespurv,
  • trznadel smużkowany,
  • strnádka pásikavá,
  • strnad pruhovaný,
  • Stribet Værling,
  • kalliosirkku,
  • ,
  • アレチシトド,

Voix chant et cris

Son chant, émis à partir d'un perchoir, est une brève série de notes montantes et descendantes rappelant celui du Pinson des arbres, mais en plus aigu. Les cris comprennent un "tsvir" nasillard et un "tchick" fin et aigu.

Habitat

C'est surtout un oiseau des oueds arides, nettement rare et très localisé dans certaines régions de l'Asie où il fréquente les collines arides rocailleuses et les oueds profonds avec falaises, souvent à proximité de l'eau. Il peut s'installer dans des endroits très désolés mais il ne s'aventure jamais en plein désert.

Comportement traits de caractère

Le bruant striolé se tient habituellement en couples ou en petits groupes. Il est assez farouche. L'espèce est considérée comme sédentaire ; cependant, les oiseaux nichant en altitude entreprennent des transhumances hivernales vers des altitudes plus basses. D'autre part, ce bruant est capable de profiter des pluies qui s'abattent dans une région où il ne se reproduit pas habituellement pour y nicher de façon sporadique.

Alimentation mode et régime

Le bruant striolé se nourrit au sol, s'envolant sur les toits ou sur les falaises en cas de danger. C'est surtout un végétarien qui consomme des graines principalement des herbes. Il ingurgite également des invertébrés pendant la saison de reproduction.

Reproduction nidification

La reproduction s'étale du mois de mars à juin en Israël, de mars à avril dans la péninsule arabique. Le nid est placé dans des anfractuosités de barres rocheuses, voire directement sur le sol. Le nid, de petite taille et en forme de coupe, est composé de brindilles, de racines, de tiges herbeuses et de paille. Il est garni de crins, de laine, de duvet végétal et de divers matériaux récoltés dans les habitations. La ponte comprend 2 à 4 œufs de forme subelliptique, lisses et légèrement brillants. Ils sont de couleur blanche, quelque peu nuancés de bleu ou de vert, avec des taches ou des pointillés brun-roux qui deviennent de plus ou plus abondants à mesure que l'on s'approche de l'extrémité la plus large de l'œuf. L'incubation dure de 12 à 14 jours et est assurée par la femelle seule. Les jeunes sont nourris par les deux parents pendant une période similaire.

Distribution

La sous-espèce nominale Emberiza striolata striolata est présente de façon discontinue de l'extrême est de l'Égypte et du Sinaï jusqu'au nord-ouest de l'Inde et, vers le sud, jusqu'au nord du Soudan et de la Somalie à l'Érythrée. La sous-espèce E. s. jebelmarrae niche dans le nord-est du Tchad et l'ouest du Soudan et enfin, la sous-espèce E. s. saturatior se reproduit dans le centre du Soudan, le sud-ouest de l'Éthiopie et le nord-ouest du Kenya.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 06/09/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net