Canard à faucilles

Anas falcata - Falcated Duck

Systématique
  • Ordre
    :

    Ansériformes

  • Famille
    :

    Anatidés

  • Genre
    :

    Anas

  • Espèce
    :

    falcata

Descripteur

Georgi, 1775

Biométrie
  • Taille
    : 54 cm
  • Envergure
    : 78 à 82 cm.
  • Poids
    : 585 à 770 g
Distribution

Distribution

Description identification

Sa silhouette lourde, son corps massif , sa calotte arrondie, son bec mince et sa queue courte en font un oiseau facilement reconnaissable. Cette espèce possède un dimorphisme sexuel flagrant et son plumage subit des variations saisonnières importantes. Le mâle adulte nicheur présente une huppe pendante , une tête à reflets verts, bronzes et pourpres. Un point blanc macule le front. La gorge et le devant du cou blancs sont enserrés par un étroit collier noir. La poitrine gris-pâle est marquée par de nombeux croissants noirs. Les flancs, le ventre, les côtés du bas-ventre et le dessus forment un vaste ensemble gris-pâle finement vermiculé de noir. Les sous-caudales blanc-jaunâtre sont bordées de noir. Les scapulaires grises sont allongées et pointues. Les tertiaires noires et grises présentent une forme allongée, pointue et fortement incurvée. Le dos, le croupion et les sus-caudales affichent une teinte noirâtre. Les couvertures ont une large bande subterminale blanche. Les primaires sont gris-noirâtre, les secondaires noir verdâtre métallique avec une extrémité pâle. Le dessous des ailes est clair. En plumage éclipse, le mâle adulte est difficile à distinguer de la femelle adulte. Cependant, la calotte, la nuque et le dessus sont plus foncés, l'aile est semblable à celle du mâle nicheur mais les tertiaires sont plus courtes et moins incurvées.
La femelle possède une courte huppe. La tête et le cou présentent une teinte brun-grisâtre avec de nombreuses stries foncées. La poitrine et le reste du dessous sont d'un brun plus chaud avec des plumes qui présentent des marques subterminales foncées. Le milieu du ventre est plus pâle, plus jaunâtre et presque uni. Le bas-ventre porte des taches foncées. Le dessus est brun foncé, avec des liserés brun clair sur le manteau et le dos et des extrémités jaunâtres sur le croupion et les sus-caudales. La queue affiche une teinte grise avec des taches foncées et une extrémité pâle. Les couvertures sus-alaires et les grandes couvertures sont brun-gris avec des franges claires, les secondaires noirâtres avec de pâles reflets verts. Le dessous des ailes est identique à celui des mâles avec cependant des taches plus évidentes sur les petites couvertures.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Falcated Duck,
  • Cerceta de Alfanjes,
  • Pato-falcado,
  • Sichelente,
  • sarlós réce,
  • Bronskopeend,
  • Anatra falcata,
  • Praktand,
  • Sibirand,
  • kačica kosierkavá,
  • čírka srpoperá,
  • Segland,
  • sirppisorsa,
  • xarxet falcat,
  • Sigðönd,
  • czuprynka,
  • lielgalvas krīklis,
  • srpasti kreheljc,
  • Касатка,
  • ヨシガモ,
  • 罗纹鸭,
  • เป็ดเปียหน้าเขียว,
  • 羅紋鴨,

Habitat

C'est un oiseau des zones humides dégagées. Pendant la saison de reproduction, il s'installe à proximité des prairies inondées et des lacs dans les vallées de plaines ouvertes ou faiblement boisées. En hiver, il fréquente surtout les rivières, les lacs, les prairies inondées à basse altitude. On le trouve moins souvent au bord des lagunes côtières et dans les estuaires. Ce canard est endémique de l'Asie Orientale. Répandu, mais très localisé, c'est un visiteur d'été dans le nord-est de l'Asie et surtout l'ex-URSS. Son aire de nidification, vaste et très compacte, couvre une grande partie du sud de la Sibérie Orientale jusqu'au bassin de l'Angara à l'ouest, le nord de la Mongolie, le Heilungskiang en Chine, Hokkaïdo, Sakhaline et les îles Kouryles. Son aire d'hivernage s'étend sur une grande partie des plaines d'Asie Orientale, surtout dans l'est de la Chine, en Corée, au Japon et au sud jusqu'au Viet-Nam. Un petit nombre d'individus migre jusqu'au nord-est de l'Inde, mais l'espèce demeure rare dans l'ouest du subcontinent indien et au Népal. Dans des conditions exceptionnelles, lorsque la sècheresse s'abat sur la partie occidentale de son aire d'hivernage, des isolés poussent jusqu'en Sibérie Occidentale, en Afghanistan, en Iran, Jordanie, Irak et même jusqu'en Turquie.

Comportement traits de caractère

Les formes de groupement sont assez variables. En général, c'est une espèce assez sociable qui vit en couples ou en petits groupes. Toutefois, en hiver, et pendant la migration, elle se rassemble en grandes troupes. Autre exception, au milieu de l'été, les mâles se regroupent en larges bandes pour la mue. La migration vers le sud commence dès la mi-septembre. Sauf pendant la période nuptiale, cet oiseau est assez silencieux. : le mâle émét un 'nheck' bref ou un sifflement bas. Le cri de la femelle est un 'gag ag ag ag ag ag ag' répété , bref qui s'apparente au cancanement du colvert mais en plus aigu.

Alimentation mode et régime

Le Canard à faucilles se nourrit surtout en barbotant et en basculant le corps dans l'eau libre. C'est principalement un végétarien qui se nourrit d'herbes, de riz et de graines. Il complète son régime avec des mollusques et des insectes.

Reproduction nidification

Les canards à faucilles arrivent sur les lieux de la nidification entre la mi-avril et la mi-mai. La reproduction en elle-même se déroule de mai à juillet, un peu plus tard dans le nord de l'aire. Le nid est placé très près de l'eau dans les grandes herbes ou sous les buissons. La ponte est constituée de 6 à 9 oeufs jaunâtres. L'incubation dure environ 24 jours. Les mâles semblent aider les femelles à s'occuper des jeunes lorsqu'ils sont très petits.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 22/01/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net