Colibri falle-vert

Eulampis holosericeus - Green-throated Carib

Systématique
  • Ordre
    :

    Apodiformes

  • Famille
    :

    Trochilidés

  • Genre
    :

    Eulampis

  • Espèce
    :

    holosericeus

Descripteur

Linnaeus, 1758

Biométrie
  • Taille
    : 13 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 5 à 7.8 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le Colibri falle-vert est un colibri de taille moyenne, au plumage globalement vert. Presque aussi grand que son proche cousin le Colibri madère, il est cependant beaucoup plus léger. Le dos et la tête sont vert-bronze avec de beaux reflets métalliques. La gorge est vert-émeraude, irisée et changeante suivant l'éclairage. Une tache bleu métallisé sépare la gorge verte du ventre noir mat. La queue et les ailes sont gris très foncé avec de légers reflets bleus, alors que le croupion revêt la même couleur bleu métallisé que la tache qui orne la poitrine. Les plumes de la queue forment un bel arrondi lorsqu'elles sont déployées. Les yeux, le bec et les minuscules pattes sont noirs. Le bec est assez long et incurvé vers le bas (mais moins long que celui du Colibri madère). Mâle et femelle sont identiques en plumage, cependant la femelle est plus légère, et son bec est légèrement plus long et plus incurvé.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Eulampis holosericeus holosericeus (Puerto Rico and most of the Lesser Antilles)
  • Eulampis holosericeus chlorolaemus (Grenada I.. s Lesser Antilles.)

Noms étrangers

  • Green-throated Carib,
  • Colibrí Caribeño Gorgiverde,
  • Beija-flor-das-Caraíbas-de-garganta-verde,
  • Doktorvogel,
  • zöldtorkú kolibri,
  • Groenkeelkolibrie,
  • Caribe golaverde,
  • Grönstrupig karib,
  • Grønnkarib,
  • jagavička zamatová,
  • kolibřík hedvábný,
  • Grønstrubet Caraiber,
  • viherhuppukolibri,
  • colibrí caribeny golaverd,
  • antylak szmaragdowy,
  • Карибский колибри,
  • ウチワハチドリ,
  • 绿喉蜂鸟,
  • 綠喉加利蜂鳥,

Voix chant et cris

Le cri est un "tchoup" net. Un fort bruissement d'ailes est émis en particulier lors des disputes territoriales.

Habitat

On rencontre le Colibri falle-vert dans les forêts, les maquis, les jardins et zones agricoles. En général il préfère les boisements humides, plutôt au niveau de la mer, mais ses milieux de prédilection semblent varier suivant les îles : à la Dominique on le trouve aussi en altitude, à la Martinique il est plus courant dans les milieux secs et arides, alors qu'à Porto Rico on ne le trouve qu'au niveau de la mer.

Comportement traits de caractère

Il est surtout actif en début et fin de journée. Il fréquente les milieux occupés par l'homme, mais il est plus discret et moins agressif que le Colibri madère : c'est un oiseau du fond du jardin, qui vient moins souvent se nourrir à l'abreuvoir d'eau sucrée que son cousin. Par contre il a généralement le dessus sur le minuscule Colibri huppé qui fréquente les mêmes milieux que lui.

Alimentation mode et régime

Le Colibri falle-vert se nourrit de nectar, de petits insectes attrapés en vol et de petites araignées récupérées sur leur toile. Lorsqu'il se nourrit, il est plus tolérant avec les Sucriers à ventre jaune qu'avec les autres colibris.

Reproduction nidification

La nidification semble avoir lieu toute l'année. Le nid est construit à la fourche d'une branche terminale, à quelques mètres de haut. C'est une coupe faite d'herbe sèche, de toile d'araignée et de fibres diverses, dont l'extérieur est camouflé par du lichen ou de la mousse. La femelle pond en général 2 œufs blancs qu'elle couve seule pendant 17 à 19 jours. Les jeunes commencent à voler à l'âge de 20 à 22 jours, et restent avec un adulte (probablement leur mère) pendant quelques semaines. Il y a une seule couvée par an, parfois une deuxième si les conditions météo sont vraiment favorables.

Distribution

Le Colibri falle-vert est endémique des Petites Antilles (où il est présent partout), des îles Vierges et du nord-est de Porto Rico.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Malgré une aire de distribution assez restreinte, l'espèce n'est pas menacée. La densité de l'espèce est particulièrement importante à Basse-Terre en Guadeloupe. Ses facultés d'adaptation aux milieux modifiés par l'homme (jardins, haies de bord de route) sont un atout pour sa conservation future.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 25/07/2017 par Régine Le Courtois Nivart © 1996-2017 Oiseaux.net