Goéland leucophée

Larus michahellis - Yellow-legged Gull

Systématique
  • Ordre
    :

    Charadriiformes

  • Famille
    :

    Laridés

  • Genre
    :

    Larus

  • Espèce
    :

    michahellis

Descripteur

Naumann, JF, 1840

Biométrie
  • Taille
    : 68 cm
  • Envergure
    : 130 à 158 cm.
  • Poids
    : 750 à 1250 g
Distribution

Distribution

Description identification

De la famille des laridés, le goéland leucophée a une allure fière et robuste, une forte poitrine et de longues pattes orangé vif. Sa tête est plutôt carrée, blanche, avec des stries très fines allant de l'œil à l'arrière de la calotte. En hiver, la plupart ont la tête blanche. Son bec est plus court et plus épais que celui des autres goélands, souvent jaune orangé vif avec une tache rouge sur la partie inférieure débordant souvent sur la mandibule supérieure. L'œil est jaune-gris mat ou jaune-citron vif. Le cercle orbital est rouge. Le plumage du manteau est gris moyen. Le goéland leucophée a du noir aux primaires externes et de petits miroirs blancs apparents au bout des ailes.
Les immatures obtiennent leur plumage d'adulte au bout de 4 ans. Le 1er hiver a le manteau entièrement taché de brun et l'iris est sombre. Le 2ème hiver a 20 à 80% de plumes grises avec l'iris clair.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Larus michahellis michahellis (w)
  • Larus michahellis atlantis (Azore, Madeira and Canary Is.)

Noms étrangers

  • Yellow-legged Gull,
  • Gaviota patiamarilla,
  • Gaivota-argêntea,
  • Mittelmeermöwe,
  • Sárgalábú sirály,
  • Средиземноморская чайка,
  • 黃腳銀鷗,
  • Geelpootmeeuw,
  • Gabbiano reale,
  • Medelhavstrut,
  • Gulbeinmåke,
  • mewa romańska,
  • čajka žltonohá,
  • racek středomořský,
  • Middelhavssølvmåge,
  • etelänharmaalokki,
  • ,
  • キアシセグロカモメ,

Voix chant et cris

Voix semblable au Goéland argenté mais plus grave.

Habitat

Le goéland leucophée niche en colonies par milliers sur les falaises côtières et les îles rocheuses du littoral méditerranéen, parfois atlantique, et également à l'intérieur des terres, jusqu'aux centres urbains.

Comportement traits de caractère

Goéland leucophée
adulte internuptial
Goéland leucophée
adulte

Le goéland leucophée a su s'adapter à l'activité humaine. Il se nourrit souvent dans les décharges publiques. Il devient commun en ville où il tente de nicher sur les monuments. A la fin de leur reproduction, certains quittent la Méditerranée migrant en Atlantique ou mer du Nord.
Le vol : Le goéland leucophée a un battement d'ailes plus lent que le Goéland cendré. Il plane à la manière d'un rapace.

Alimentation mode et régime

Goéland leucophée
adulte

Le goéland leucophée se nourrit de poissons, il pille les couvées et les nichées de tadornes, sternes, pétrels, et fréquente les décharges publiques.

Reproduction nidification

Goéland leucophée
adulte nuptial

Le goéland leucophée niche en colonies à terre, sur et entre les rochers, le sable et les galets. Dans un creux gratté au sol, il dispose un assemblage d'herbes, de branchettes, d'algues et de débris divers.
La femelle pond fin mars/avril, 2 à 3 œufs. L'incubation dure 25 jours. Peu après l'éclosion, les poussins picorent instinctivement la tache rouge du bec des parents, afin de provoquer la régurgitation des aliments dans le gosier. Ils sont semi-nidifuges et volent au bout de 42 à 48 jours.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Commençant à envahir les villes, le goéland leucophée salit les monuments et a tendance à être considéré comme envahissant.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 01/07/2003 par Didier Collin © 1996-2017 Oiseaux.net