Grive dorée

Zoothera aurea - White's Thrush

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Turdidés

  • Genre
    :

    Zoothera

  • Espèce
    :

    aurea

Descripteur

(Holandre, 1825)

Biométrie
  • Taille
    : 27 cm
  • Envergure
    : 44 à 47 cm.
  • Poids
    : 100 à 195 g
Distribution

Distribution

Description identification

Cette grande grive furtive, très rare en Europe, ressemble à la Grive draine, mais possède une silhouette plus massive et présente une queue plus courte, une tête et un bec plus gros et plus longs. Son plumage est typique, avec la tête et le corps chamois-fauve entièrement écaillés de noir, les ailes et la queue étant plus uniformes. En vol, les bandes noires et blanches du dessous de l'aile sont assez difficiles à percevoir. A l'envol, la queue large et relativement courte présente des coins blancs et des rectrices médianes brunâtre pâle qui constituent des éléments distinctifs particulièrement pertinents. Le manteau et le croupion sont fortement écailleux.
Au printemps et au début de l'été, la confusion est possible seulement avec la Grive draine juvénile qui possède aussi les coins de la queue blancs, mais qui est mouchetée dessous et non écaillée, avec un dessous de l'aile blanc sans barres et une queue plus longue. Les parties supérieures de la jeune Grive draine diffèrent également. Leur coloration est plus pâle, gris sableux plutôt que brun-olive doré. Les dessins ornementaux sont très différents : au lieu des nettes taches noires en croissant qui sont présentes dans tous les plumages de la grive dorée, des plumes chamois pâle précédant un bout noirâtre forment un motif très différent.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Zoothera aurea aurea (e)
  • Zoothera aurea toratugumi (se Russia, Korea, Sakhalin, Kuril Is. and Japan)

Noms étrangers

  • White's Thrush,
  • ,
  • ,
  • *Erddrossel,
  • ,
  • ,
  • 怀氏虎鸫,
  • *Goudlijster,
  • Tordo di White,
  • Nordlig guldtrast,
  • ,
  • drozdoń tajgowy,
  • drozd tajgový,
  • ,
  • Nordlig Gulddrossel,
  • kirjorastas,
  • ,
  • トラツグミ,

Voix chant et cris

Grive dorée
adulte nuptial

Habitat

La grive dorée vit dans la taïga humide où elle fréquente les forêts de conifères et les forêts mixtes. A l'intérieur de ces sites privilégiés, elle affectionne particulièrement les sous-bois denses à litière fournie, le long des cours d'eau. On la trouve également dans les collines boisées avec des escarpements rocheux recouverts de mousse.
Quatre races sont officiellement reconnues : Zoothera dauma aurea vit principalement en Sibérie et dans l'est de l'Asie. Son aire de distribution chevauche en grande partie celle de la Grive de Naumann. Elle est cependant un peu moins étendue et plus méridionale. La race type, Zoothera dauma dauma niche dans l'Himalaya et effectue une migration altitudinale pour passer l'hiver dans les collines basses. Zoothera d. Neilgherriensis vit dans les collines du sud-ouest de l'Inde alors que Zoothera d. imbicata est endémique des collines du Sri Lanka. Seule la première, connue en français sous le nom de grive dorée, est réellement migratrice et prend ses quartiers d'hiver dans le sud-est de l'Asie. Les trois autres sont plutôt sédentaires et sont parfois considérées comme des espèces à part. La Grive du Sri Lanka notamment (Zoothera imbicata) est particulièrement distinctive, avec sa taille plus petite, son long bec et son dessous roux. Plus que toute autre, elle est souvent traitée comme une espèce à part entière sous le nom de Grive écaillée.

Comportement traits de caractère

Grive dorée
adulte

Dérangée, la grive dorée va se percher en silence à cinq mètres du sol dans un arbre proche ou zigzague entre les arbres comme une Bécasse des bois avec un vol très onduleux. Elle chante au sommet d'un grand arbre et se laisse tomber au sol quand elle a terminé. La plupart du temps, la grive dorée est plutôt silencieuse. Ses cris comprennent un calme sifflement de Bouvreuil pivoine et un 'sssiiii' fin et aigu. Le chant remarquable ne peut être confondu : c'est une série de sifflement aigus, pénétrants et biens espacés, d'un tonalité quasiment électronique et dont la force décroît sur la fin.

Alimentation mode et régime

Contrairement à la Grive draine qui se nourrit à découvert, la grive dorée est un oiseau furtif qui recherche sa nourriture calmement au sol sous le couvert dense, en hochant lentement l'arrière du corps. Cette espèce possède un régime omnivore, consommant une grande variété d'insectes et d'invertébrés, en particulier les vers de terre. Elle ingurgite également des baies.

Reproduction nidification

La grive dorée est monogame et adopte un comportement territorial. Etant une espèce éminemment forestière, elle niche dans les arbres. Elle dépose trois ou quatre oeufs vert terne dans un nid en forme de coupe situé à une enfourchure. L'incubation, dont la durée est indéterminée, est assurée par la femelle seule. On n'a, par ailleurs, pas d'autres renseignements concernant les moeurs reproductives de la grive dorée.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 30/09/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net