Moqueur chat

Dumetella carolinensis - Grey Catbird

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Mimidés

  • Genre
    :

    Dumetella

  • Espèce
    :

    carolinensis

Descripteur

(Linnaeus, 1766)

Biométrie
  • Taille
    : 24 cm
  • Envergure
    : 22 à 30 cm.
  • Poids
    : 23 à 56 g
Longévité

10 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Le adultes ont un front, une calotte et une nuque noir terne qui contrastent avec le gris sombre des épaules, du dos et du croupion. Les couvertures alaires ont la même couleur que le dos. Les primaires, les secondaires et les tertiaires affichent une teinte noir grisâtre terne avec de vagues liserés pâles sur les filets extérieurs. Les rectrices noir grisâtre terne sont plus sombres que le dos et le croupion. Les lores et les oreillons sont gris moyen, contrastant avec le capuchon qui est plus sombre. Le menton et la gorge sont gris pâle, s'obscurcissant sur la poitrine et sur les flancs. Le ventre, légèrement plus clair, contraste avec la zone anale qui est résolument châtain-brun. Le dessous des ailes est gris terne. L'iris est brun sombre, le bec et les pattes noirs.
Les juvéniles ont une livrée moins éclatante que les adultes et leurs plumes paraissent nettement plus pelucheuses. La zone anale est moins proéminente, avec des couleurs plus diffuses. L'intérieur de la bouche est partiellement jaune, contrairement à celui de leurs parents qui est entièrement noir.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Grey Catbird,
  • Pájaro-gato Gris,
  • Pássaro-gato,
  • Katzenvogel,
  • macskamadár,
  • Кошачий пересмешник,
  • 灰嘲鸫,
  • Katvogel,
  • Uccello gatto grigio,
  • Grå kattfågel,
  • Kattespottefugl,
  • przedrzeźniacz ciemny,
  • drozdec mačací,
  • drozdec černohlavý,
  • Kattedrossel,
  • naukumatkija,
  • ,
  • ネコマネドリ,

Voix chant et cris

Le chant est une suite plaisante et variée de notes sifflantes et gargouillantes qui alternent avec des sons plus rudes. Il dure plusieurs minutes avec de brèves interruptions. La partition incorpore parfois des imitations d'autres espèces, des bruits mécaniques et des cris de batraciens. Le moqueur chat chante souvent pendant les nuits de pleine lune. Les femelles produisent également des chants, bien que moins énergiques que ceux des mâles. On peut entendre principalement deux sortes de cris : un "check-check" grinçant et rude ainsi qu'une plus longue note miaulante.

Habitat

Les moqueurs chats fréquentent les broussailles, les lisières des zones humides, les terres agricoles en friche et les vergers abandonnés. On les trouve également dans les banlieues des villes dans la mesure où elles y bénéficient d'une végétation luxuriante. Ils sont extrêmement rares à l'intérieur des forêts et généralement absents des zones de conifères. Aux Bermudes, les broussailles et les zones marécageuses de myrte constituent leur habitat de prédilection. Dans leurs quartiers d'hiver, on peut surtout les observer dans les broussailles, les plantations de citronniers ou de caféiers ainsi que dans différents types de forêts, y compris les forêts pluviales et les forêts de montagne.

Comportement traits de caractère

Bien qu'il ne soit pas particulièrement timide, on le repère surtout grâce à son chant. La plupart du temps, le moqueur chat recherche sa nourriture à terre ou près du sol, balayant l'espace situé juste au-dessus des feuilles grâce à son mouvement latéral du bec. Toutefois, il lui arrive également de prospecter dans les vasières ou à un étage plus élevé des arbres et des buissons. Son vol est habituellement bas et direct. Sa longue queue est souvent agitée vers le haut. Sa parade de menace comprend deux attitudes radicalement opposées : un rituel de "tête haute" qui dévoile sa zone anale châtain-brun ainsi qu'un rituel de "tête basse" qui met en valeur la tache noire du capuchon.
Le moqueurs chats sont de grand migrateurs. En Ontario, ils quittent leur site de nidification vers la mi-octobre et ne reviennent qu'au mois de mai, plus rarement à la fin avril. Les oiseaux qui quittent la Nouvelle-Angleterre se dirigent vers le sud-ouest et prennent leurs quartiers d'hiver de la Floride à la Louisiane et en Amérique Centrale. Les oiseaux qui accomplissent le plus de chemin, font le trajet qui va de la Nouvelle-Ecosse jusqu'au Panama.

Alimentation mode et régime

Les moqueurs chats ont un régime très varié. Ils consomment toutes sortes d'invertébrés, y compris les fourmis, les chenilles, les sauterelles et les araignées. Ils ingurgitent également des fruits, des baies et d'autres matières végétales. En Ontario, en automne, les oiseaux ont le pourtour de la bouche teinté de violet car ils consomment beaucoup de raisins sauvages. La consommation de végétaux est importante en automne et moindre au printemps. Les moqueurs chats chapardent parfois des oeufs dans le nid d'autres espèces comme les bruants familiers (Spizella passerina) et les merles d'Amérique (Turdus migratorius).

Reproduction nidification

Le nid est une volumineuse structure en forme de coupe, construite avec des herbes fines, de l'écorce et des petites racines. L'intérieur est garni avec des matériaux plus raffinés comme du crin de cheval. L'édifice est bâti presque entièrement par la femelle qui ne reçoit qu'une aide très minime de la part du mâle. Le diamètre extérieur mesure en moyenne 14 cm, alors que celui de la coupe intérieure ne dépasse guère les 8 cm pour une profondeur à peine supérieure à 4 cm. En général, le nid est placé à environ 1 mètre 50 au-dessus du sol, mais certains ont parfois été repéré jusqu'à une hauteur de 15 mètres. La ponte comprend habituellement 3 ou 4 oeufs, de couleur bleu-vert brillant, très différents de ceux de n'importe quel autre espèce de passereau du continent nord-américain. Occasionnellement, ils portent de fines mouchetures roussâtres. La femelle couve seule pendant 12 à 14 jours et elle est parfois ravitaillée par le mâle. Les jeunes sont nourris par les 2 parents qui leur donnent surtout des invertébrés mais également une faible quantité de fruits. La période de séjour au nid excède rarement la dizaine de jours. Sur la plus grande partie de l'aire de distribution, le nombre de nichées est habituellement de deux, mais dans le sud des Etats-Unis, il y en a couramment trois. Au canada, dans l'Ontario, la nichée unique semble être la règle. En cas de nichées multiples, la dernière est toujours moins prolifique. Les moqueurs chats sont rarement parasités par les vachers. Apparemment, les parents reconnaissent assez facilement les oeufs déposés par ces derniers et les éjectent par-dessus bord.

Distribution

Les moqueurs chats nichent en Amérique du Nord, du Sud, au Québec, du centre de l'Ontario, de l'Alberta et de la Colombie Britannique à travers les grandes plaines jusqu'au nord de l'Arizona, le centre de la Louisiane et la Géorgie. Ils sont absents du Texas et des états de l'ouest des Etats-Unis. Ils hivernent le long des côtes, de la Caroline jusqu'au Panama. Malgré la grande superficie de leur aire,il n'y a pas de sous-espèce. Le moqueur chat est considéré comme une espèce monotypique.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 19/06/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net