Mouette de Sabine

Xema sabini - Sabine's Gull

Systématique
  • Ordre
    :

    Charadriiformes

  • Famille
    :

    Laridés

  • Genre
    :

    Xema

  • Espèce
    :

    sabini

Descripteur

Sabine, 1819

Biométrie
  • Taille
    : 33 cm
  • Envergure
    : 81 à 87 cm.
  • Poids
    : 155 à 213 g
Distribution

Distribution

Description identification

En plumage nuptial, la mouette de Sabine possède un capuchon gris, limité à sa base par une ligne noirâtre. Le bec est noir avec une pointe jaune. Le cou, le ventre et la poitrine sont blancs. Le manteau et l'avant de l'aile sont gris plus foncé que chez la Mouette tridactyle. Les primaires externes sont noires, les primaires internes et secondaires blanches. Les pattes sont noirâtres. La conservation du capuchon noir tard en automne constitue un élément utile de différenciation avec certaines mouettes tridactyles.
En plumage hivernal, l'oiseau subit deux transformations principales : il affiche une zone foncée à la nuque et aux couvertures parotiques, vestige de la calotte estivale. Les rémiges primaires usées n'ont plus le bout blanc.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Sabine's Gull,
  • Gaviota de Sabine,
  • Gaivota de Sabine,
  • Schwalbenmöwe,
  • Sabin-sirály,
  • Вилохвостая чайка,
  • 叉尾鸥,
  • Vorkstaartmeeuw,
  • Gabbiano di Sabine,
  • Tärnmås,
  • Sabinemåke,
  • mewa obrożna,
  • čajka vidlochvostá,
  • racek Sabinův,
  • Sabinemåge,
  • tiiralokki,
  • Mikstertmeeu,
  • クビワカモメ,

Voix chant et cris

En dehors des sites de nidification, le cri le plus courant est un "krrr" roulé, assez semblable à celui d'une sterne.

Habitat

Comme nicheuse, elle est très localisée et assez peu commune en Europe et dans le Paléarctique Occidental en général. Elle est par contre assez bien représentée au passage, venant du Groenland ou du Canada. Elle niche sur les étangs et dans les marais de la toundra. Dès le début de l'automne, elle migre vers le sud par l'Atlantique, très au large. Elle devient alors exclusivement pélagique mais des tempêtes d'ouest la repousse régulièrement en direction des côtes de l'Europe Occidentale, notamment dans le golfe de Gascogne et le sud-ouest de la Grande-Bretagne. Elle est mentionnée beaucoup plus rarement au cours du printemps. Elle est exceptionnelle à l'intérieur des terres, même après de sévères tempêtes.

Comportement traits de caractère

La mouette de Sabine est grégaire en toutes saisons. Après la nidification, elle migre au large en petites troupes vers le sud. Elle peut descendre jusqu'au large des côtes du Chili. Le pic de migration intervient à partir de la fin août jusqu'à la mi -septembre. Au printemps, les retours sont très étalés et peuvent durer de la mi-avril à la mi-juin. Bien qu'elle soit connue pour se nourrir en volant à très basse altitude au dessus de l'eau et pour prélever ses proies à la surface sans se poser, la mouette de Sabine s'alimente également en nageant ou en marchant dans les vasières à marée basse.

Alimentation mode et régime

En été, la mouette de Sabine consomme surtout des insectes et des larves. Au cours de la migration, les petits crustacés, poissons et autres petites créatures marines font également partie de son alimentation. On a peu d'informations sur son régime hivernal. Comme la Mouette pygmée, elle se nourrit en piquant la surface de l'eau.

Reproduction nidification

Les mouettes de Sabine nichent en colonies, à proximité de celles de sternes arctiques, ou en colonies mixtes avec elles. Les nids sont installés au sol, en milieu ouvert, à une distance proche d'un point d'eau. Ce sont des cuvettes peu profondes, soit nues, soit garnies d'algues, de mousses et de plumes. La femelle pond généralement deux oeufs que les deux parents couvent alternativement pendant environ trois semaines et demi. Peu de temps après l'éclosion, les parents mènent les oisillons jusqu'à un point d'eau où ils sont quasiment capables de se nourrir par eux-même.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 25/01/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net