Roselin cramoisi

Carpodacus erythrinus - Common Rosefinch

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Fringillidés

  • Genre
    :

    Carpodacus

  • Espèce
    :

    erythrinus

Descripteur

(Pallas, 1770)

Biométrie
  • Taille
    : 15 cm
  • Envergure
    : 24 cm.
  • Poids
    : 19 à 33 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Fringillidés sont des passereaux de taille petite à moyenne (9 à 25 cm de longueur). Leur plumage est extrêmement variable et souvent haut en couleurs. Leur bec court et conique est adapté à une alimentation granivore, mais non exclusive. Ils occupent des milieux souvent dominés par les l... lire la suite

Description identification

Le roselin cramoisi a la taille d'un moineau. Sa silhouette est assez facilement reconnaissable car il est un peu lourd de l'avant (poitrine, tête et cou forts). Le mâle adulte en livrée nuptiale est assez caractéristique du fait de sa tête, poitrine et croupion rouge-carmin qui contrastent légèrement avec son ventre rosé. Après la mue d'automne, les tons rouges s'effacent de son plumage au point qu'il finit par ressembler à la femelle brun olivâtre, parsemée de taches plus foncées. Les femelles et les juvéniles sont plus anonymes et plus difficiles à déterminer. Vus fugitivement dans la nature, ils peuvent être confondus avec divers passereaux. Une observation attentive permet toutefois de dégager certaines caractéristiques. La femelle possède un bec de forme trapue, un plumage gris-brun, à faible contraste entre le dessus et le dessous, une tête gris-brun assez uniforme, des taches diffuses et foncées sur la calotte, le dos et la poitrine, deux barres alaires pâles, étroites et vagues, un bord pâle des tertiaires. Les juvéniles ressemblent aux femelles mais ils présentent un plumage plus frais avec du brun olivâtre un peu plus chaud et une plus forte tacheture foncée.

Indications subspécifiques 5 Sous-espèces

  • Carpodacus erythrinus erythrinus (widespread)
  • Carpodacus erythrinus grebnitskii (e Siberia, n Mongolia, ne China and Korea)
  • Carpodacus erythrinus kubanensis (Turkey, the Caucasus, n Iran and Turkmenistan)
  • Carpodacus erythrinus ferghanensis (e Kazakhstan to w China, w Himalayas, Pakistan and Afghanistan)
  • Carpodacus erythrinus roseatus (c and e Himalayas to c and s China)

Noms étrangers

  • Common Rosefinch,
  • Camachuelo carminoso,
  • Pintaroxo carmíneo,
  • Karmingimpel,
  • Karmazsinpirók,
  • Обыкновенная чечевица,
  • 普通朱雀,
  • Roodmus,
  • Ciuffolotto scarlatto,
  • Rosenfink,
  • Rosenfink,
  • dziwonia (zwyczajna),
  • červenák karmínový,
  • hýl rudý,
  • Karmindompap,
  • punavarpunen,
  • ,
  • アカマシコ,

Voix chant et cris

Roselin cramoisi

Assez peu farouche, le mâle chante souvent à découvert. Le chant du roselin cramoisi est un sifflement mélodieux : hit-jit-iehitia. Par ailleurs, calme et discret, il passe assez facilement inaperçu.

Habitat

L'aire du roselin cramoisi forme une bande qui s'étend depuis l'Europe Orientale jusqu'en Sibérie Occidentale. L'espèce vit aussi dans les montagnes d'Asie Mineure. Actuellement, elle avance en Europe Méridionale et Occidentale. Oiseau migrateur, le roselin cramoisi passe l'hiver dans une zone allant de l'Asie Mineure jusqu'à l'Inde. Ils migrent fin août ou début septembre, réapparaissant sur les lieux de nidification en mai ou en juin. Il s'installe en général à proximité de l'eau, dans les vallées des rivières ou des ruisseaux à la végétation luxuriante, dans les prés humides agrémentés de quelques buissons et, en montagne, jusqu'à l'étage des arbres rabougris. Par endroits, on peut le rencontrer dans les jardins envahis par la végétation.

Comportement traits de caractère

Les roselins cramoisis vivent généralement en solitaire, en couples ou en petits groupes, occasionnellement en compagnie d'autres passereaux comme les moineaux ou les bruants, que ce soit à terre ou dans les buissons. Ils possèdent un vol onduleux caractéristique et ils sautillent quand ils sont sur le sol.

Alimentation mode et régime

Les adultes prennent surtout une alimentation végétale : graines d'herbes et d'arbres, bourgeons, feuilles, millet et avoine qu'ils trouvent dans les champs. Ils consomment également des insectes et leurs larves ainsi que le nectar d'une grande variété de plantes. Les jeunes oisillons sont nourris principalement avec des graines

Reproduction nidification

La femelle bâtit seule son nid fragile dans les herbes denses ou sur les branches inférieures d'un buisson, utilisant comme matériaux de construction de grosses tiges et de fines branchettes. L'intérieur est garni d'herbes fines, de racines et de poils. En juin, elle pond de 4 à 5 oeufs bleu vif parsemés de quelques petites taches brun-noir qu'elle couve pendant 12 à 14 jours. Les jeunes roselins quittent le nid à l'âge de 11 à 13 jours, alors qu'ils ne savent pas encore très bien voler. Les deux parents nourrissent les petits de graines ramollies dans leur jabot et d'insectes.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 24/02/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net