Rousserolle isabelle

Acrocephalus agricola - Paddyfield Warbler

Rousserolle isabelle
♂ adulte nuptial
Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Acrocephalidés

  • Genre
    :

    Acrocephalus

  • Espèce
    :

    agricola

Descripteur

Jerdon, 1845

Biométrie
  • Taille
    : 13 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 8 à 13 g
Distribution

Distribution

Description identification

Par la coloration, la rousserolle isabelle ressemble beaucoup à la Rousserolle effarvatte. Cependant, elle est un peu plus petite et plus fine, avec un bec plus court et plus fin, une queue plus longue et plus arrondie, paraissant d'autant plus longue que les ailes sont courtes. Comme elle, elle a le croupion roussâtre. Sur le terrain, le meilleur critère distinctif est un sourcil chamois clair bien marqué, de largeur constante et qui dépasse nettement le niveau de l'œil vers l'arrière. Des 4 rousserolles du paléarctique occidental, c'est celle qui a le sourcil le plus long. Ce sourcil ressort d'autant mieux qu'il est encadré par une calotte brun-roux assez sombre au dessus et en bas par le trait loral sombre, trait qui se poursuit en arrière de l'œil.
Second critère important, la projection primaire. L'espèce l'a courte, à peine la moitié de la longueur des tertiaires ; c'est la plus courte des 4 rousserolles.
Les liserés des tertiaires contrastent bien avec le reste brun sombre. De plus, les pattes sont brunâtres et paraissent sombres sur le terrain. Enfin, le bec paraît sombre lui aussi car il est petit et la mandibule inférieure est noirâtre sur sa moitié distale.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Acrocephalus agricola agricola (Kazakhstan and ne Iran through c Asia to Mongolia and wc China)
  • Acrocephalus agricola septimus (e Europe to Ukraine and w Kazakhstan)

Noms étrangers

  • Paddyfield Warbler,
  • Carricero agrícola,
  • Felosa-agrícola,
  • Feldrohrsänger,
  • Rozsdás nádiposzáta,
  • Veldrietzanger,
  • Cannaiola di Jerdon,
  • Fältsångare,
  • Åkersanger,
  • trsteniarik roľný,
  • rákosník plavý,
  • Lille Rørsanger,
  • kenttäkerttunen,
  • boscarla dels arrossars,
  • Dvalsöngvari,
  • trzcinniczek kaspijski,
  • palsais ķauķis,
  • plevelna trstnica,
  • Индийская камышевка,
  • イナダヨシキリ,
  • 稻田苇莺,
  • นกพงนาหิมาลัย,
  • 稻田葦鶯,

Voix chant et cris

Le chant est un babil continu, assez précipité, qui n'est pas sans rappeler un chant de fauvette. Il inclut des imitations, ce qui l'apparente à celui de la verderolle. Les cris sont un "tec" de fauvette et une alarme roulée sèche.

Habitat

Par son écologie, elle est proche de l'effarvatte. C'est volontiers un oiseau de la phragmitaie, pure ou agrémentée de buissons, mais contrairement à la première, elle préfère les petits massifs palustres ou alors la marge des grands massifs. C'est cet habitat qui prévaut à l'ouest. Mais elle occupe aussi d'autres faciès végétaux, en plaine comme en altitude. Pour qu'elle soit présente, il lui faut de l'eau libre et une végétation palustre adéquate. On peut la trouver dans des milieux aussi divers que les bords de plans d'eau en zone steppique, les rives des cours d'eau, même en milieu assez désertique, les lagunes, les deltas littoraux ou de l'intérieur avec leur réseau de canaux d'irrigation, etc...

Comportement traits de caractère

Cette rousserolle a la particularité de présenter de petits mouvements de queue de haut en bas au posé ou pendant la recherche de nourriture au sein de la végétation aquatique.

Alimentation mode et régime

La rousserolle isabelle a un régime insectivore.

Reproduction nidification

La rousserolle isabelle se reproduit en mai/juin sur les bords de la mer Noire.
Le nid est une coupe cylindrique hermétique faite de roseaux et d'herbes, de feuilles et de tiges.
La femelle y dépose 3 à 6 œufs lisses et brillants, vert pâle et finement tachetés. L'incubation dure 12 à 13 jours et est assurée par la femelle seule.

Distribution

La rousserolle isabelle se trouve surtout dans les zones humides d'Asie Centrale à partir de l'est de la Turquie. Une aire plus restreinte couvre le nord et l'est de la mer Noire de la Bulgarie à l'Ukraine. Comme la Rousserolle des buissons, elle va hiverner à l'est, en Inde et en Asie du Sud-Est. Elle est de passage rare mais assez régulier en France en fin d'été comme le montrent les captures au filet des bagueurs. Ce mouvement doit concerner surtout de jeunes oiseaux de l'année, compliquant encore l'identification.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 26/11/2003 par Alexandre Knochel
partiellement réécrite le 26/06/2014 par Jean François © 1996-2017 Oiseaux.net