Sarcelle marbrée

Marmaronetta angustirostris - Marbled Duck

Systématique
  • Ordre
    :

    Ansériformes

  • Famille
    :

    Anatidés

  • Genre
    :

    Marmaronetta

  • Espèce
    :

    angustirostris

Descripteur

Ménétries, 1832

Biométrie
  • Taille
    : 48 cm
  • Envergure
    : 63 à 67 cm.
  • Poids
    : 450 à 590 g
Distribution

Distribution

Description identification

La sarcelle marbrée est un petit canard de la taille de la Sarcelle d'été. Elle a de longues ailes et une longue queue ce qui lui donne une allure élancé. Le bec sombre est assez étroit. Les pattes sont aussi de couleur sombre. Elle a le corps gris brun clair avec des taches crèmes bien visible sur le dessus en raison de la couleur brunâtre du dos. Elle possède une virgule sombre sur l'oeil et une huppe qui se prolonge sur la nuque. En vol les ailes sont claires et seule une tâche blanche au poignet sur le bord antérieur de l'aile et l'absence de miroir permettent de l'identifier.
Les deux sexes ainsi que les immatures sont pratiquement similaires. Cependant la femelle est légèrement plus petite, le mâle a une huppe plus fournie et un bec plus noir et les juvéniles ont des taches plus diffuses.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Marbled Duck,
  • Cerceta Pardilla,
  • Pardilheira,
  • Marmelente,
  • Márványos réce,
  • Marmereend,
  • Anatra marmorizzata,
  • Marmorand,
  • Marmorand,
  • kačka úzkozobá,
  • čírka úzkozobá,
  • Marmorand,
  • marmorisorsa,
  • xarxet marbrenc,
  • Dropönd,
  • marmurka,
  • marmora krīklis,
  • marmorna raca,
  • Мраморный чирок,
  • ウスユキガモ,
  • 云石斑鸭,
  • 雲石斑鴨,

Voix chant et cris

Sarcelle marbrée
adulte

Chant grinçant "jeep" lancé par le mâle lors de sa parade. Elle est habituellement silencieuse.

Habitat

Ce petit canard est très rare et localisé. On la trouve dans les étangs peu profonds à végétation dense. Bien qu'elle affectionne les marécages saumâtres, une salinité trop importante ne lui convient pas. Le choix de leur habitat dépend fortement de leur exigence alimentaire variable en fonction des saisons, des sites et de leur âge. L'espèce montre d'importantes fluctuations de population dues principalement aux variations annuelles de la pluviométrie. L'espèce doit s'adapter aux conditions changeantes des milieux où elle vie.
La réduction des habitats qui lui sont propices après les mois chauds et secs de l'été a pour conséquence probable une grande mortalité de juvéniles et d'adultes postnuptiaux. En hiver, elle fréquente les étendues d'eau ouverte.

Comportement traits de caractère

La Sarcelle marbrée est une espèce monotypique très farouche. Elle est également migratrice
Le vol : Son vol est assez lent.

Alimentation mode et régime

La sarcelle marbrée est surtout végétarienne mais elle ne dédaigne pas les invertébrés (Hétéroptères, Diptères, Coléoptères et Ostracodes). Les diptères sont une composante importante de leur régime alimentaire avant et pendant la période de reproduction. Après cette période c'est surtout les petites graines (Scirpus) qui sont recherchées. Les poussins sont fortement dépendants de l'apparition des Chironomes.

Reproduction nidification

NIDIFICATION:
La Sarcelle marbrée construit son nid entre mi-avril et fin juin. Ponte de 7 à 14 oeufs. La période d'incubation dure de 25 à 27 jours.

Distribution

Les populations de Sarcelle marbrée ont une distribution fragmentée en Méditerranée occidentale (Espagne, Maroc, Algérie, Tunisie, hivernage en Afrique occidentale du Nord et subsaharienne), en Méditerranée orientale (Turquie, Israël, Jordanie, Syrie, hivernage dans le sud de l'Egypte) et en Asie occidentale et du sud (Azerbaïdjan, Arménie, Russie, Turkménistan, Ouzbékistan, Tadzhikistan, Kazakhstan, l'Irak, l'Iran, l'Afghanistan, le Pakistan, l'Inde et la Chine, hivernage en Iran, Pakistan et nord-ouest de l'Inde).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Cette espèce semble avoir subi un déclin rapide de sa population, au coeur même de son aire de distribution, suite à de nombreuses et importantes destructions de son habitat. Elle est donc qualifiée de Vulnérable. Cependant, la rareté des données s'explique peut être par le déplacement de certains oiseaux sur d'autres sites. L'augmentation apparente de la population en Méditerranée occidentale reflète probablement plus celle de la pression des observations que l'inversion de la tendance.
Les mesures de conservation proposées s'orientent vers une meilleure connaissance de son écologie, une protection de l'ensemble des sites où l'espèce est présente régulièrement, une réduction de la mortalité du à la chasse ou à d'autres causes et une sensibilisation du grand public. L'espèce est légalement protégée en Bulgarie, Israël, Maroc, Espagne, Russie, Tunisie et Turquie.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 10/07/2008 par Jean-Pierre Trouillas © 1996-2017 Oiseaux.net