Accenteur mouchet

Prunella modularis - Dunnock

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Prunellidés

  • Genre
    :

    Prunella

  • Espèce
    :

    modularis

Descripteur

Linnaeus, 1758

Biométrie
  • Taille
    : 14 cm
  • Envergure
    : 21 cm.
  • Poids
    : 20 g
Longévité

9 ans

Distribution

Distribution

Description identification

L'accenteur mouchet a la taille du rouge-gorge, mais pas son allure. Il rappelle le moineau par son manteau brun chaud marqué de noir, d'où une possible confusion, mais il s'en distingue immédiatement par la finesse de son bec. Chez l'adulte, un gris de cendre envahit la tête et la poitrine, et les flancs présentent des flammèches brun-roux. Sur le dessus, les grandes couvertures et les tertiaires présentent une pointe pâle formant une esquisse de barre sur les premières. L'iris est noisette. Les pattes sont jaunâtres ou rougeâtres, la queue entièrement brun sombre. De loin, il se présente comme un petit oiseau uniformément sombre. Il n'y a pas de dimorphisme sexuel marqué. Le mâle est simplement d'un gris plus appuyé. Il existe de petites différences de couleur suivant les sous-espèces. Le juvénile montre très peu de gris dans le plumage et sa poitrine est fortement striée de brun. Son iris est plus clair ainsi que son bec.

Indications subspécifiques 8 Sous-espèces

  • Prunella modularis hebridium (Ireland and the Hebrides. w of Scotland.)
  • Prunella modularis occidentalis (Scotland. except the Hebrides. , England and w France)
  • Prunella modularis modularis (n and c Europe)
  • Prunella modularis mabbotti (Iberian Pen., sc France and Italy)
  • Prunella modularis meinertzhageni (the Balkans)
  • Prunella modularis fuscata (s Crimean Pen.. n coast of the Black Sea.)
  • Prunella modularis euxina (nw and n Turkey)
  • Prunella modularis obscura (ne Turkey, the Caucasus and n Iran)

Noms étrangers

  • Dunnock,
  • Acentor Común,
  • Ferreirinha,
  • Heckenbraunelle,
  • Erdei szürkebegy,
  • Лесная завирушка,
  • 林岩鹨,
  • Heggenmus,
  • Passera scopaiola europea,
  • Järnsparv,
  • Jernspurv,
  • (płochacz) pokrzywnica,
  • vrchárka modrá,
  • pěvuška modrá,
  • Jernspurv,
  • rautiainen,
  • ,
  • ヨーロッパカヤクグリ,

Voix chant et cris

Le cri habituel est un "siiih" appuyé et sonore, quelquefois un peu tremblé, souvent répété, qui n'est pas sans rappeler un cri lointain de Martin-pêcheur d'Europe. Le cri émis en vol, de la part d'un migrateur par exemple, puis une fois posé, est un "sihihihihi" long, fin et modulé. Le chant, souvent émis du sommet d'un arbuste ou d'un arbre, est un babil aigrelet de 2 à 3 secondes, de tonalité élevée, très typique.

Habitat

L'espèce a un spectre d'habitat assez large. Il occupe toutes sortes de boisements, feuillus ou sempervirents, pourvus qu'ils soient suffisamment clairièrés, mais son habitat optimal est la forêt avec conifères. Il fuit la futaie dense et apprécie les fourrés des coupes et des clairières. Il s'installe également volontiers dans les jeunes plantations d'épicéas. En Europe moyenne, on le trouve également dans les parcs, les jardins, et autres milieux soumis à la main de l'homme, à condition qu'il y trouve les buissons denses qu'il affectionne.

Comportement traits de caractère

L'Accenteur mouchet est un oiseau discret menant une vie cachée dans les fourrés qu'il fréquente. Mais pour peu qu'il se sente en sécurité, on pourra l'observer à loisir lorsqu'il se déplace au sol en milieu ouvert à la recherche de nourriture, car il n'est pas spécialement farouche. Une autre bonne occasion de l'observer, et probablement la meilleure, c'est en période de reproduction, lorsque le mâle se tient bien en vue au sommet d'un buisson ou d'un petit arbre pour chanter. Il peut rester là de longues minutes avant de disparaître furtivement dans son élément. Dans le même temps de la pariade, les poursuites bruyantes d'un buisson à l'autre attirent également l'attention. En revanche, en saison hivernale, c'est le calme plat, simplement ponctué de cris brefs quand on le dérange.
Le vol : Le vol de l'accenteur est bas et direct sur les lieux de reproduction ou d'hivernage. On peut alors le prendre pour une fauvette ou un rougegorge, mais son plumage sombre permet normalement de le reconnaître. Les migrateurs quant à eux sont capables de vols élevés sur de longues distances. On peut les déceler à l'oreille lorsqu'ils poussent leur fin cri tremblé. La recherche de nourriture se fait au sol par petits sauts nerveux, la queue agitée de petits mouvements verticaux, et comme l'oiseau a souvent la couleur de la terre, il peut facilement passer inaperçu si l'on n'y prend pas garde.

Alimentation mode et régime

Sa diète varie selon les saisons. À la belle saison, il est surtout insectivore et capture ses proies, des insectes et leurs larves et d'autres petits invertébrés, au sol, plus rarement dans la végétation basse, et en tout état de cause, jamais au vol. Son bec fin mais assez robuste est adapté à soulever les feuilles de la litière pour déloger les proies animales qui sont dessous. En saison hivernale, lorsque ces proies se raréfient, son régime se diversifie et comporte une bonne part de petites graines de plantes herbacées. C'est pour cette raison qu'on peut alors le voir se rapprocher des postes de nourrissage hivernal.

Reproduction nidification

La vie amoureuse de l'Accenteur mouchet est assez tumultueuse, ce qui ne laisse pas d'étonner de la part d'un oiseau aussi discret en temps ordinaire. La pariade est agitée. Les suivis ont montré l'existence de relations extraconjugales et de partenaires surnuméraires.
Le nid est placé bas, à moins d'1,5 m du sol, dans un buisson ou un arbuste dense, souvent un petit conifère. Il se compose surtout de mousse, d'un peu d'herbes sèches, et présente un soubassement de brindilles. L'intérieur est garni de crin et de radicelles. Il est très bien caché et difficile à découvrir. La femelle y couve 3 à 6 œufs bleu-turquoise pendant 13 à 14 jours. L'Accenteur mouchet peut se permettre d'avoir des œufs aussi vivement colorés car le nid, bien caché, est placé dans un endroit sombre où le camouflage a moins d'importance que chez les oiseaux qui nichent à découvert. Le séjour au nid dure 10 à 14 jours. Les jeunes quittent d'habitude le nid avant d'être parfaitement volants. Le couple mène généralement à terme deux nichées par saison en climat tempéré.

Distribution

Son aire de répartition s'étend sur toute l'Europe et une partie de l'Asie Mineure, au nord de la Méditerranée, de l'Espagne à l'Iran. Il se reproduit au nord d'une ligne joignant le nord de l'Espagne au Caucase, en zone tempérée ou arctique. Il évite alors le climat méditerranéen et ses boisements trop secs.
Les populations les plus méridionales, par exemple celles d'Europe Occidentale, sont sédentaires, contrairement à celles du nord, obligées de quitter leur habitat devenu inhospitalier en hiver et d'aller passer la mauvaise saison au sud de l'aire en climat tempéré ou méditerranéen.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

L'Accenteur mouchet est une espèce commune, non menacée à l'heure actuelle.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 12/01/2001 par Didier Collin avec la participation de Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net