Butor d'Amérique

Botaurus lentiginosus - American Bittern

Systématique
  • Ordre
    :

    Pélécaniformes

  • Famille
    :

    Ardéidés

  • Genre
    :

    Botaurus

  • Espèce
    :

    lentiginosus

Descripteur

(Rackett, 1813)

Biométrie
  • Taille
    : 85 cm
  • Envergure
    : 105 à 125 cm.
  • Poids
    : 800 à 1050 g
Longévité

8 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Butor d'Amérique
juvénile

Homologue américain du Butor étoilé auquel il ressemble étroitement, le butor d'Amérique est plus petit. Il possède une calotte brun-roux chaud, un plumage nettement cannelle grisâtre avec de larges rayures brunes à l'avant du cou et à la poitrine. Son pattern facial est bien plus rayé avec un étroit sourcil blanchâtre, un trait brun foncé entre l'œil et le bec souligné par un trait jaune pâle, une moustache noire plus étroite que chez le Butor étoilé qui se prolonge et s'élargit en une bande noire caractéristique aux côtés du cou. Pour achever de différencier les deux espèces, le butor d'Amérique ne possède pas de fines barres aux côtés du cou et à l'arrière de celui-ci. En outre, ses pattes sont jaune verdâtre au lieu de vert chez le Butor étoilé, son bec est plus long et mince avec en général un culmen plus foncé.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • American Bittern,
  • Avetoro Lentiginoso,
  • Abetouro-americano,
  • Nordamerikanische Rohrdommel,
  • amerikai bölömbika,
  • Американская выпь,
  • 美洲麻鳽,
  • Noord-Amerikaanse Roerdomp,
  • Tarabuso americano,
  • Amerikansk rördom,
  • Amerikarørdrum,
  • bąk amerykański,
  • bučiak hnedokrký,
  • bukač severoamerický,
  • Amerikansk Rørdrum,
  • amerikankaulushaikara,
  • ,
  • アメリカサンカノゴイ,

Voix chant et cris

Butor d'Amérique
adulte

Le chant du butor d'Amérique est souvent entendu à l'aube et au crépuscule venant des roselières denses. Les sons sont très étranges "oonk-a-lunk". Son chant permet de le localiser. Ces sons sont émis grâce à plusieurs contorsions de l'œsophage.

Habitat

Au cours de la saison de nidification, le butor d'Amérique vit depuis la latitude médiane des Etats-Unis jusqu'au nord du Canada. Le reste de l'année, il s'étend de la côte sud-atlantique jusqu'au littoral pacifique et californien en passant par les rives du golfe du Mexique.
Pendant la période de reproduction, il fréquente les zones humides d'eau douce avec végétation émergeante abondante, les tourbières, les zones littorales et de végétations riveraines. Le butor d'Amérique s'accommode d'une plus grande variété de milieux que le Butor étoilé et n'est pas autant lié aux grandes roselières.

Comportement traits de caractère

Butor d'Amérique
adulte

On sait peu de choses sur les habitudes migratoires de cet oiseau. Les populations nordiques qui vivent dans les régions soumises au gel, sont connues pour leur migration. Les populations sudistes sont réputées pour être sédentaires. Cette espèce est hautement asociale. La formation des couples est peu démonstrative, la recherche de nourriture est strictement solitaire.

Les butors américains réalisent une superbe parade nuptiale que l'on peut rarement observer. Au cours de celle-ci, le mâle courbe le dos, exposant ses plumes blanches, raccourcit le cou, abaisse subitement la poitrine et "hurle" en direction de la femelle. Mâle et femelle assemblés entament ensuite une parade aérienne complexe.
Les butors d'Amérique passent la majeure partie de leur vie dissimulés dans les roseaux, marchant et patrouillant lentement et méthodiquement à la recherche de nourriture. A l'approche d'un danger, ils préfèrent s'immobiliser sur place et faire confiance à leur camouflage plutôt que de prendre leur envol comme le ferait la plupart des autres hérons. Quand un observateur s'approche, ils étirent leur cou vers le haut, pointent leur bec vers le ciel et oscillent lentement de droite à gauche, tentant d'imiter ainsi les roseaux qui ondulent. Si cette tactique ne réussit pas à tromper l'intrus, les butors prennent alors leur envol en poussant un puissant aboiement.
Le vol : Le butor d'Amérique a un vol direct et puissant, avec des battements peu profonds et rapides. Le cou est habituellement rentré, excepté lors de vols courts.

Alimentation mode et régime

Le régime de base du butor américain se compose d'insectes, d'amphibiens, d'écrevisses ainsi que de poissons et de petits mammifères. Lorsqu'il recherche sa nourriture, il utilise principalement la ruse, restant immobile jusqu'à ce qu'une proie passe à proximité. Son camouflage remarquable vient s'ajouter à son habilité naturelle pour passer inaperçu. Quand la proie est à sa portée, le butor projette brusquement sa tête et son cou en avant et s'en saisit en la transperçant de son bec. La victime est ensuite achevée à coups de bec ou par secousses et avalée la tête la première. Le butor se nourrit dans la végétation riveraine et sur les rivages, il évite par contre les zones de végétation dense et aride.

Reproduction nidification

Les butors américains sont généralement monogames, mais ils peuvent être polygames en certaines circonstances. La formation des couples intervient au début du mois de mai lorsque la femelle arrive sur le site de nidification. C'est elle qui choisit l'emplacement du nid dans une zone assez dense de végétation émergente, quatre ou cinq centimètres au dessus de la surface des eaux. Elle s'occupe également de son architecture constituée principalement de roseaux, de joncs et d'autre matériaux flottants.
Elle pond un œuf chaque jour en début de journée. La ponte est constituée de 2 à 6 œufs chamois ou chamois-olive. L'incubation commence avant que la ponte ne soit complète et dure en moyenne entre 24 et 28 jours. L'éducation et le nourrissage des jeunes sont assurés par la femelle seule. Les jeunes butors quittent le nid au bout d'une ou deux semaines, toutefois ils continuent à être nourris par les adultes pendant deux ou trois semaines supplémentaires

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Le butor d'Amérique est en déclin dans les parties sud de sa distribution, à cause de la perte de son habitat. Cette espèce est menacée par les dérangements dus aux activités nautiques, et par la dégradation des zones humides. Le butor d'Amérique a besoin de marais adaptés à son mode de vie. Ces zones humides risquent des changements avec la sédimentation. La protection de ces habitats spécialisés est importante pour la maintenance de cette espèce.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 25/05/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net