Chevalier gambette

Tringa totanus - Common Redshank

Systématique
  • Ordre
    :

    Charadriiformes

  • Famille
    :

    Scolopacidés

  • Genre
    :

    Tringa

  • Espèce
    :

    totanus

Descripteur

Linnaeus, 1758

Biométrie
  • Taille
    : 29 cm
  • Envergure
    : 59 à 66 cm.
  • Poids
    : 110 à 155 g
Longévité

17 ans

Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Scolopacidés constituent, avec les Charadriidés, un groupe d'oiseaux appelés limicoles, c'est à dire littéralement "oiseaux de rivages". Les Scolopacidés sont majoritairement des oiseaux migrateurs de l'hémisphère nord, mais seul le continent antarctique en est dépourvu. Ce sont des ois... lire la suite

Description identification

Le chevalier gambette est un limicole haut sur pattes. Celles-ci sont rouges à orange. Il a un long bec, rouge à la base. Son plumage est blanc rayé de brun dessous, et brun dessus.

Indications subspécifiques 6 Sous-espèces

  • Tringa totanus robusta (Iceland, Faroe Is.)
  • Tringa totanus totanus (w and n Europe to w Siberia)
  • Tringa totanus ussuriensis (s Siberia and Mongolia to e Asia)
  • Tringa totanus terrignotae (s Manchuria and e China)
  • Tringa totanus craggi (nw China)
  • Tringa totanus eurhina (Tajikistan, n India, Tibet)

Noms étrangers

  • Common Redshank,
  • Archibebe Común,
  • Perna-vermelha-comum,
  • Rotschenkel,
  • Piroslábú cankó,
  • Tureluur,
  • Pettegola,
  • Rödbena,
  • Rødstilk,
  • kalužiak červenonohý,
  • vodouš rudonohý,
  • Rødben,
  • punajalkaviklo,
  • Rooipootruiter,
  • gamba roja comuna,
  • Stelkur,
  • krwawodziób,
  • pļavu tilbīte,
  • rdečenogi martinec,
  • Травник,
  • Trinil kaki-merah,
  • アカアシシギ,
  • 红脚鹬,
  • นกทะเลขาแดง,
  • 赤足鷸〔紅腳鷸〕,

Voix chant et cris

Le chevalier gambette émet des sons très variés. Il est très bruyant et sert de sentinelle aux autres espèces d'échassiers.

Habitat

Le chevalier gambette niche partout en Europe dans les prairies humides et les marais. Il hiverne surtout dans les régions méditerranéennes et en Afrique. Certains restent sous nos latitudes, mais en bord de mer, dans les estuaires ou les marécages.

Comportement traits de caractère

Le chevalier gambette parcourt les rivages rocheux, sablonneux ou vaseux, marchant d'une allure aisée et rapide, en picorant à la surface. Il trouve sa nourriture en regardant, et seulement très rarement en fouillant la vase ou le sable.
Les chevaliers gambette se nourrissent en grands rassemblements pour leur sécurité, surtout dans les endroits découverts et à marée haute. Mais à marée basse, ils se déploient.
Le chevalier gambette est un migrateur et migre souvent de nuit.
Le vol : Le vol du chevalier gambette fait ressortir les barres alaires blanches qui le différencient de ses congénères.

Alimentation mode et régime

Pendant la période de reproduction, le chevalier gambette chasse des insectes, des vers et des araignées. Le reste du temps, il consomme des mollusques et des crustacés, et parfois des petits poissons et des têtards.

Reproduction nidification

Le chevalier gambette est monogame, et les couples retourneront au même endroit avec le ou la même partenaire. La période de reproduction s'étend d'avril à juin.
Le nid est une dépression peu profonde dans le sol, près ou sous la végétation, ou au pied de hautes herbes pouvant servir de toit. Le mâle construit la base et la femelle complète avec des brindilles et des feuilles. En moyenne 4 œufs sont pondus. Les deux parents se relaient pour couver, pendant 22 à 25 jours. Une journée plus tard, les jeunes se dispersent hors du nid pour se nourrir eux-mêmes, surveillés par les parents.
Au début, les 2 parents s'occupent des jeunes, mais la femelle s'éloigne du site la première. Le mâle veille sur les jeunes pendant un mois. Parfois le couple se partage la couvée pour élever les jeunes.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Le chevalier gambette n'est pas considéré comme étant en danger.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 01/07/2003 par Maelle Bujaud © 1996-2017 Oiseaux.net