Colombar à tête cendrée

Treron phayrei - Ashy-headed Green Pigeon

Systématique
  • Ordre
    :

    Columbiformes

  • Famille
    :

    Columbidés

  • Genre
    :

    Treron

  • Espèce
    :

    phayrei

Descripteur

Blyth, 1862

Biométrie
  • Taille
    : 26 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Le Colombar à tête cendrée était autrefois considéré comme une sous-espèce du Colombar pompadour (T. pompadora).
Chez le mâle adulte, le front, le capuchon et la nuque sont gris cendré, ce qui est un caractère identifiant absolument essentiel. Les lores et le sourcil sont olive brillant. L'arrière du cou est olive foncé. Le manteau, les scapulaires et les petites couvertures forment un bel ensemble couleur bordeaux. La rangée supérieure des plumes des couvertures moyennes varie de l'olive foncé au noirâtre avec de larges liserés jaune-soufre sur les bordures extérieures et sur les pointes. La rangée inférieure des couvertures moyennes est noire avec d'étroites bordures jaune-soufre. Les grandes couvertures, les tertiaires, les secondaires et les primaires reproduisent le même modèle : plumes sombres et bordures jaunes plus ou moins épaisses. Le dos est olive foncé, plus brillant sur le croupion et les sus-caudales. Les rectrices centrales sont olive brillant. Les rectrices externes ont une base olive saupoudrée de gris, une large bande centrale noire et un bande gris cendré à l'extrémité. Le menton, la gorge et les couvertures auriculaires affichent une couleur olive brillant qui se fond dans le vert-olive du haut de la poitrine dont les plumes sont infiltrées de rouille-orange. Le bas de la poitrine et le ventre sont gris-vert terne. Les plumes des cuisses sont gris-vert foncé, la plupart avec de larges liserés jaunes. Les sous-caudales sont rouge-brique. Le dessous de la queue porte une large bande terminale gris pâle. Le dessous des ailes présente une belle teinte gris-ardoise. Les iris roses sont entourés d'un fin anneau bleu pâle. La peau nue orbitale est bleuâtre. Sur le bec, la base et la cire sont gris verdâtre, la pointe est gris-corne. Les pattes et les pieds sont rouge foncé.
La femelle adulte diffère de son partenaire par le fait que le rouge-bordeaux du manteau, des scapulaires et des petites couvertures est remplacé par de l'olive foncé. La poitrine n'est pas infiltrée de rouille-orange et les couvertures sous-caudales ont une couleur chamois-crème avec des stries gris-vert foncé. Les oisillons ressemblent aux femelles mais ils ont des liserés vert-olive brillant sur les parties supérieures. Ceux-ci disparaissent assez rapidement, ce qui les rend alors indifférentiables des adultes. Chez les jeunes mâles, le plumage adulte s'acquiert par taches successives. Un léger apport de couleur bordeaux apparaît sur les petites couvertures lors de la mue du premier automne.

Indications subspécifiques 2 sous-espèces

  • Treron phayrei phayrei (ne India through Myanmar to sw China and s Indochina)
  • Treron phayrei conoveri (Nepal)

Noms étrangers

  • Ashy-headed Green Pigeon,
  • Vinago a Cabeza Ceniciento,
  • Aschfalkopftaube,
  • Indochinese Papegaaiduif,
  • Piccione verde testacenere,
  • gråhuvad grönduva,
  • Ferskenbrystgrønndue,
  • trerón šedivý,
  • colom verdós de Phayre,
  • treron rdzaworzytny,
  • Пепельноголовый зеленый голубь,
  • ハイガシラアオバト,
  • *灰头绿鸠,
  • นกเปล้าหน้าเหลือง,
  • 蒼頭綠鳩,

Voix chant et cris

La voix est très semblable à celle du Colombar à gros bec. Les Colombars à tête cendrée lancent des sifflements charmants et bas qui conservent un niveau égal. Le chant est un mélange tranquille de gazouillements et de roucoulements qui portent à faible distance.

Habitat

Les Colombars à tête cendrée fréquentent les forêts et les contrées abondamment boisées. Ils préfèrent généralement les arbres à feuilles permanentes, mais ils apprécient également beaucoup les parcelles humides dont les feuilles sont caduques. Leur habitat traditionnel peut être qualifié de forêt de plaine, il est traditionnellement occupé de 1 000 à 1 500 mètres. Les limites de leur aire en direction à l'ouest ne sont pas clairement établies. À cet endroit, qui correspond à la totalité du Népal, ils commencent à arriver en contact ou en concurrence avec les Colombars Conoveri. (Treron phayrei conoveri)

Comportement traits de caractère

Comme la plupart des autres pigeons verts, les pigeons à tête cendrée sont grégaires. Ces oiseaux peuvent former de très grosses bandes qui peuvent dépasser les 200 individus. Les Colombars de Phayre (autre nom couramment porté) passent de longs moments dans les arbres pour se restaurer. Parfois, ils descendent à terre pour se désaltérer ou pour visiter les salines.
Ils sont considérés comme sédentaires. Toutefois, ils pratiquent de courts déplacements et ils sont sujets à des mouvements altitudinaux en raison de la pousse irrégulière de fruits et la grande diversité dans l'arrivée des ressources alimentaires.

Alimentationmode et régime

Les Colombars à tête cendrée sont surtout des oiseaux frugivores, ils passent une grande partie de leur journées dans les arbres et dans les branches qu'ils inspectent avec activité pour recueillir leurs aliments.
En principe, il n'y a pas d'insectes et d'invertébrés dans le menu.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule du mois de mars au début du mois de juin. Les couvées sont à leur paroxysme en avril et mai. Le nid est une plate-forme de brindilles dans laquelle la femelle dépose deux œufs blancs de forme elliptique. Cet édifice est assez semblable à celui de tous les autres membres de la famille (Columbidés).
La construction est placée à une hauteur modeste dans un arbre, un bouquet de bambous ou de cannes à sucre. D'habitude, il n'est pas dissimulé et il est facilement visible par de nombreux prédateurs. En Assam, on en a retrouvé un qui était situé à douze mètres sur la fourche principale d'un arbre ou sur un endroit dépouillé de feuilles. Éventuellement on en trouve sur la place principale d'un village, il ne craint pas la présence d'une population assez nombreuse. Il reste assis et laisse libre cours à la curiosité des gens. La taille moyenne d'un œuf est 28 millimètres sur 21.
Les 2 parents partagent les tâches et les diverses obligations, en particulier la construction du nid et la couvée. Cette dernière affirmation reste cependant à être confirmée.

Distribution

Pour l'instant, le Colombar à tête cendrée ne comporte que deux sous-espèces :
Treron phayrei phayrei (nord-est de l'Inde jusqu'en Indochine en passant par Myanmar, le sud-ouest de la Chine et l'Indochine).
Treron phayrei conoveri (uniquement Népal).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les Colombars à tête cendrée sont communs ou localement communs : on peut les apercevoir au Bengale occidental (vu au sud de Calcutta), en Assam, au nord et au sud de la rivière Brahmapoutre. Tout comme les autres pigeons verts (Colombar des Ghats et Colombars des Andaman (Chloroptera)), ils peuvent s'organiser en grandes bandes, signe de leur bonne santé. Ils sont assez rares en Thaïlande et rares au Bhoutan. Les espagnols l'appellent Vinago del Himalaya.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Colombar à tête cendréeFiche créée le 07/02/2019 par
publiée le - modifiée le 2019-02-10 18:36:42 © 1996-2019 Oiseaux.net