Corbeau freux

Corvus frugilegus - Rook

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Corvidés

  • Genre
    :

    Corvus

  • Espèce
    :

    frugilegus

Descripteur

Linnaeus, 1758

Biométrie
  • Taille
    : 46 cm
  • Envergure
    : 81 à 94 cm.
  • Poids
    : 380 à 520 g
Longévité

20 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Le corbeau freux est un des plus gros des passereaux. Son plumage est entièrement noir. La confusion avec la Corneille noire est toujours possible mais deux critères permettent une identification indiscutable : chez le freux adulte, le bec est droit et laisse apparaître la peau blanchâtre à la base. De plus, son plumage renvoie un éclat métallique violet ou bleuâtre alors que celui de la Corneille noire a des reflets verts ou rouges. Des plumes hirsutes recouvrent le haut des pattes noires. Il n'y a pas de dimorphisme sexuel, mâles et femelles sont rigoureusement identiques.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Corvus frugilegus frugilegus (Europe to c Asia)
  • Corvus frugilegus pastinator (e Asia)

Noms étrangers

  • Rook,
  • Graja,
  • Gralha-calva,
  • Saatkrähe,
  • Vetési varjú,
  • Roek,
  • Corvo eurasiatico,
  • Råka,
  • Kornkråke,
  • havran čierny,
  • havran polní,
  • Råge,
  • mustavaris,
  • graula,
  • Bláhrafn,
  • gawron (zwyczajny),
  • krauķis,
  • poljska vrana,
  • Грач,
  • ミヤマガラス,
  • 秃鼻乌鸦,
  • 禿鼻鴉〔禿鼻烏鴉〕,

Voix chant et cris

Il émet un cri rêche, nasillard et bruyant.

Habitat

Le corbeau freux recherche des conditions de nidification et des sites d'alimentation satisfaisants. En conséquence, dans nos régions tempérées, des paysages variés lui conviennent : campagnes cultivées avec bosquets, plantations de peupliers mais aussi parcs, champs, prairies et grands arbres dans les agglomérations.

Comportement traits de caractère

Corbeau freux
adulte

C'est un migrateur partiel qui se déplace presque toujours en groupe. En Europe Occidentale, ils sont plus nombreux en hiver qu'au printemps, certains dortoirs peuvent abriter jusqu'à 200 000 individus. Cette augmentation signicative des effectifs s'explique par l'afflux des espèces orientales qui fuient les conditions climatiques défavorables. C'est une espèce très grégaire : les couples solitaires et les petits groupes lâches sont vraiment exceptionnels. En automne et en hiver, ils forment de grandes troupes qui se regroupent la nuit en 'dortoirs' situés dans les grands arbres où s'agglutinent des centaines ou des milliers d'oiseaux. Ces dortoirs se disloquent à l'approche du printemps. Il est assez peu farouche quand on ne le chasse pas.
Le vol : Merveilleux acrobate.

Alimentation mode et régime

A l'aube, les groupes de corbeaux freux partent en reconnaissance pour trouver de la nourriture, parcourent parfois des dizaines de kilomètres avant d'en trouver. Ils cherchent dans les champs où ils volent les semences d'automne. Ils compensent toutefois largement les dégâts occasionnés aux cultures en consommant des insectes au stade quiescent, des vers de terre ainsi que des campagnols.

Reproduction nidification

Il niche en colonies comprenant souvent plusieurs centaines de nids installés à la cime des arbres à feuillage caduc situés généralement à proximité d'un point d'eau. Le nid est une construction de branches, d'herbes sèches, garnie de mousse et placée à grande hauteur dans un peuplier, un chêne, un platane ou un marronier. En mars, la femelle pond 3 à 5 oeufs vert ou bleu clair tachés de sépia ou de gris dont l'incubation dure de 17 à 20 jours . Les jeunes sont nidicoles et ne s'envolent qu'au bout d'environ 35 jours après l'éclosion.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 07/11/2002 par Didier Collin avec la participation de Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net