Faucon d'Éléonore

Falco eleonorae - Eleonora's Falcon

Systématique
  • Ordre
    :

    Falconiformes

  • Famille
    :

    Falconidés

  • Genre
    :

    Falco

  • Espèce
    :

    eleonorae

Descripteur

Géné, 1839

Biométrie
  • Taille
    : 42 cm
  • Envergure
    : 84 à 105 cm.
  • Poids
    : 340 à 460 g
Longévité

6 ans

Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Falconidés sont une famille de rapaces diurnes de taille petite à moyenne, comportant les caracaras et les faucons. Falco vient du latin "falx" qui désigne la faux. Il fait référence aux ailes falciformes des faucons, longues, étroites et pointues. Les Falconiformes ont été séparés sys... lire la suite

Description identification

Le faucon d'Eléonore est un faucon de taille moyenne. Il possède de longues ailes étroites et une longue queue. Vu d'en bas, on remarque la couleur fauve du dessous de son corps, et le contraste entre le gris foncé des couvertures sous-alaires, et le gris clair des rémiges, autant que les joues blanches contrastent avec la rayure noire des "moustaches". Les deux sexes sont similaires.
Il existe deux phases différentes :
La phase claire (ce sont les plus nombreux) avec les parties supérieures gris-ardoise ou marron-noir, et la queue plus pâle. Sur la face, les joues blanchâtres font ressortir la "moustache" noire.
La phase sombre : (1 individu sur 5) les parties supérieures et inférieures sont brun foncé et la poitrine est rayée de brun clair.
Les yeux sont marron très foncé, le bec varie du blanc au jaune-citron très clair, les pattes sont comme le bec.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Eleonora's Falcon,
  • Halcón de Eleonora,
  • Falcão-da-rainha,
  • Eleonorenfalke,
  • Eleonóra sólyom,
  • Сокол Элеоноры,
  • 艾氏隼,
  • Eleonora’s Valk,
  • Falco della regina,
  • Eleonorafalk,
  • Eleonorafalk,
  • sokół skalny,
  • sokol ostrovný,
  • ostříž jižní,
  • Eleonorafalk,
  • välimerenhaukka,
  • Eleonoravalk,
  • エレオノラハヤブサ,

Voix chant et cris

Le faucon d'Eléonore crie beaucoup quand il commence à chasser au petit matin. On peut dire que c'est une espèce très bruyante qui attire tout de suite l'attention.

Habitat

Le faucon d'Eléonore aime les îlots rocheux et les falaises côtières.

Comportement traits de caractère

Faucon d'Éléonore
adulte

Le faucon d'Eléonore est un grand migrateur. Il effectue de longs parcours avant d'élire son lieu hivernal. Ils effectuent ces longs vols en groupe avec d'autres faucons. Quand il cherche une proie, le faucon d'Eléonore passe beaucoup de temps à planer, ailes étalées. Pendant la période de reproduction, ils utilisent une méthode de chasse très particulière, dans laquelle interviennent principalement les mâles. Les faucons forment un front serré et décalé en hauteur, et attendent, au lever du jour, l'arrivée de leurs proies. Ils se lancent sur elles en vol, avant qu'elles atteignent le sol. Ils les saisissent et les emportent directement au nid et recommencent.
En parade nuptiale, les faucons n'effectuent pas leur vol en couple, mais en groupes bruyants. Fréquemment, ils se suspendent soudain dans les airs, et s'élancent en piqués vertigineux sur l'eau. Il n'est pas rare quand le mâle s'approche, de voir la femelle s'éloigner à reculons en présentant ses serres de manière très brève, sans que les deux partenaires ne se touchent.
Le vol : Le faucon d'Eléonore a un vol extrêmement gracieux, très agile et rapide. Il est capable de grands piqués et de vitesses extraordinaires. Il bat des ailes de manière régulière et profonde quand il chasse, mais il effectue aussi des phases lentes très caractéristiques, avec de paresseux battements d'ailes. Il est capable de s'immobiliser dans l'air en déployant la queue comme les buses, les ailes étendues.

Alimentation mode et régime

Le faucon d'Eléonore se nourrit essentiellement d'insectes volants et de petits oiseaux. Cependant, il peut aussi se satisfaire de petits mammifères (chauves-souris) et de reptiles (lézards).

Reproduction nidification

L'espèce étant grégaire, les colonies de faucons d'Eléonore peuvent comprendre plusieurs couples. Le nid est un simple creux gratté, au bord d'une paroi rocheuse. Plus souvent, ils déposent les oeufs à l'intérieur d'excavations rocheuses, jamais éloignées de la mer. Malgré leur sociabilité, chaque couple défend son petit territoire autour du nid et expulse tous ceux qui s'en approchent, qu'ils soient de la même espèce ou pas.
La ponte consiste en général en 1 à 3 oeufs pondus à 24 ou 48 heures d'intervalle. Leur coloration est d'un blanc rosé ou ocre clair, et tachetés de tons plus sombres. L'incubation dure de 28 à 30 jours, assurée entièrement par la femelle. Durant les dix premiers jours, la femelle reste au nid ou tout près. Ensuite, elle reste à proximité, s'approchant quand le mâle rapporte des proies qu'elle distribue aux jeunes. Le mâle vient parfois au nid, et la femelle reste éloignée pendant ce temps.
Les jeunes volent au bout de 30 jours, mais avec des difficultés, et ce n'est qu'à partir de 35 jours après l'éclosion qu'ils peuvent suivre maladroitement les adultes.

Distribution

Ils laissent la mer Méditerranée et la mer Rouge, où ils nidifient, pour passer l'hiver à Madagascar. D'autres continuent leur migration de printemps, et arrivent jusqu'au nord de l'Europe et aux îles britanniques. On en trouve beaucoup aux îles Canaries.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

La population de cette espèce semble stable, néanmoins, la répartition dans des colonies très concentrées est un facteur de risque très sérieux. À ce problème s'ajoutent les prélèvements d'oeufs, la chasse illégale et les dérangements du tourisme.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 01/09/2003 par Didier Collin © 1996-2017 Oiseaux.net