Faucon lanier

Falco biarmicus - Lanner Falcon

Systématique
  • Ordre
    :

    Falconiformes

  • Famille
    :

    Falconidés

  • Genre
    :

    Falco

  • Espèce
    :

    biarmicus

Descripteur

Temminck, 1825

Biométrie
  • Taille
    : 50 cm
  • Envergure
    : 90 à 110 cm.
  • Poids
    : 700 à 900 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Falconidés sont une famille de rapaces diurnes de taille petite à moyenne, comportant les caracaras et les faucons. Falco vient du latin "falx" qui désigne la faux. Il fait référence aux ailes falciformes des faucons, longues, étroites et pointues. Les Falconiformes ont été séparés sys... lire la suite

Description identification

Le bec du Faucon lanier est court et recourbé dès la base. De la taille du Faucon pèlerin, il s'en distingue par sa coloration plus pâle, sa queue plus longue et ses ailes moins pointues. Son allure est plus svelte, son battu moins vigoureux. Le dessus de la tête est coiffé d'un capuchon roux, le front est blanc. Une fine moustache noire traverse les joues juste sous les iris sombres. Le bec est gris-bleu. Le dessus du dos est uniformément gris-ardoise contrastant modérément avec un ventre plutôt pâle dont la dominante est le blanc-crème ou le roux.

Indications subspécifiques 5 Sous-espèces

  • Falco biarmicus feldeggii (Italy to Turkey, Azerbaijan and nw Iran)
  • Falco biarmicus erlangeri (nw Africa)
  • Falco biarmicus tanypterus (ne Africa to Arabia, Israel and Iraq)
  • Falco biarmicus abyssinicus (s Mauritania to Ethiopia and Somalia south to Cameroon and n Kenya)
  • Falco biarmicus biarmicus (DRCongo to s Kenya south to South Africa)

Noms étrangers

  • Lanner Falcon,
  • Halcón Borní,
  • Falcão-alfaneque,
  • Lannerfalke,
  • Feldegg-sólyom,
  • Lannervalk,
  • Lanario,
  • Slagfalk,
  • Slagfalk,
  • sokol laner,
  • raroh jižní,
  • Lannerfalk,
  • keltapäähaukka,
  • Edelvalk,
  • falcó llaner,
  • Slagfálki,
  • raróg górski,
  • rudgalvas piekūns,
  • južni sokol,
  • Средиземноморский сокол,
  • ラナーハヤブサ,
  • 地中海隼,
  • 地中海隼,

Voix chant et cris

Faucon lanier
adulte

Habitat

En Afrique, il niche dans les semi-déserts, les déserts de l'Atlas marocain jusqu'à la Lybie et les savanes sèches. En Europe, il fréquente les paysages rocailleux avec des falaises escarpées, ainsi que les falaises du littoral.

Comportement traits de caractère

Le lanier vit en couple mais chasse en groupe. La femelle joue le rôle de rabatteur et débusque les victimes alors que le mâle se tient en retrait, prêt à fondre sur la proie. Cette technique, assez inusitée chez les rapaces, permet au faucon lanier de s'assurer des ressources suffisantes pour sa survie. Il est sédentaire.
Le vol : Le faucon lanier est connu pour son vol rapide et agile.

Alimentation mode et régime

Affectant les espaces ouverts, le faucon lanier traque et chasse surtout les oiseaux tels que les pigeons ou les choucas mais aussi des rapaces de taille plus modeste tels que les crècerelles ou les crècerellettes. Il se nourrit également à l'occasion de mammifères petits et moyens, de reptiles et de grands insectes.

Reproduction nidification

En principe, il ne construit pas de nid, mais préfère usurper d'anciens nids de corvidés ou des aires de rapaces diurnes abandonnées, situés sur une corniche, un promontoire escarpé ou un arbre. La femelle pond deux à cinq oeufs entre la mi-février et la fin mars. Les deux parents couvent chacun leur tour pendant 30-35 jours. L'envol des petits s'effectue quelques quarante jours après l'éclosion.

Distribution

Le littoral africain et l'intérieur du continent de la Mauritanie à l'Egypte, l'Italie et la péninsule bAlkanique, la Turquie et l'Asie Mineure dans son ensemble.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Espèce cataloguée "en danger" dans l'UE, sa population ne dépasse pas les 200 couples. Les prélèvements d'oeufs par les collectionneurs représentent une activité dont l'effet a été très néfaste pour les populations européennes. Les dérangements dans les nids aux périodes de la reproduction est la cause de la faible productivité.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 01/09/2003 par Didier Collin avec la participation de Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net