Pic du Gabon

Dendropicos gabonensis - Gabon Woodpecker

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Picidés

  • Genre
    :

    Dendropicos

  • Espèce
    :

    gabonensis

Descripteur

Verreaux, J Verreaux, E, 1851

Biométrie
  • Taille
    : 17 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 24 à 30 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Picidés sont des oiseaux de la taille d'un moineau à celle d'une corneille. Ils sont adaptés morphologiquement à la vie arboricole. Leurs pattes solides sont pourvues de quatre longs doigts (rarement trois) terminés de griffes puissantes, deux tournés vers l'avant et deux vers l'arrière, ... lire la suite

Description identification

Pic du Gabon
♂ adulte
Pic du Gabon
♂ adulte

Chez le mâle, les couleurs alternent de façon élégante en formant une belle mosaïque décorative : front et avant du capuchon brun-olive avec de rares stries pâles, nuque et arrière de la couronne rouges, sourcil blanc indistinctement strié. Par contre, le couvertures auriculaires sont nettement striées de brun et elles sont bordées au-dessous par les stries brun foncé des joues. Il y a une fine bande malaire brun foncé. Les côtés du cou vert chamoisé ont des stries sombres. Le menton et la gorge présentent une belle couleur blanche qui met en valeur une série de taches brunes.
Les parties supérieures sont entièrement vertes. Le manteau et le croupion sont barrés discrètement. Les rémiges brunes ont des liserés verts. Il y a différentes marques sur le haut de la queue.
Les parties inférieures sont jaune pâle. La poitrine est recouverte de taches rondes qui prennent de l'épaisseur sur le bas-ventre. Le dessous de la queue est vert-jaune.
Le bec est court mais il s'élargit au niveau des narines. La base du bec et la mandibule inférieure sont grises et noires. Les iris sont rouges. Les pattes varient du vert-brun au vert-jaune.
Le Pic du Gabon diffère du Pic à raies noires (D. lugubris) par son dessus et sa queue uniformément verts.
La femelle n'a pas de rouge sur la tête, elle a du noir sur le capuchon et la nuque.
Les juvéniles sont plus ternes et les 2 sexes ont une tache rouge au milieu de la calotte.
La race reichenowi diffère de la nominale par ses couleurs plus brillantes, sa bande alaire plus large, sa queue plus foncée et ses stries plus visibles et plus proéminentes sur le dessous.

Indications subspécifiques 2 sous-espèces

  • Dendropicos gabonensis gabonensis (s Cameroon to w Uganda, DRCongo and n Angola)
  • Dendropicos gabonensis reichenowi (s Nigeria and sw Cameroon)

Noms étrangers

  • Gabon Woodpecker,
  • Pito del Gabón,
  • Gabunspecht,
  • Gabonspecht,
  • Picchio del Gabon,
  • Gabonspett,
  • Flekkspett,
  • ďateľ gabonský,
  • datel gabonský,
  • Gabonspætte,
  • pisaratikkanen,
  • picot del Gabon,
  • dzięcioł pręgouchy,
  • Габонский саванный дятел,
  • ゴマフゲラ,
  • 加蓬啄木鸟,
  • 加彭啄木,

Voix chant et cris

Pic du Gabon

Le cri le plus commun est une sorte de bourdonnement simple que l'on peut transcrire de la façon suivante : "zh-dzeeep". On peut aussi entendre une série répétitive et rapide de "dzhaah dzhaah dzeeep" avec quelques variations.
Le cri du Pic cardinal ressemble à bien des égards à ce dernier, mais il contient moins de notes et il donne l'impression d'être plus bruyant.

Habitat

Les Pics du Gabon vivent à la lisière des forêts. On les trouve également dans les parcelles boisées secondaires qui sont en cours de réhabilitation et en bordure des champs cultivés. Leurs lieux de vie se situent généralement en-dessous de 1 400 mètres d'altitude.
La plupart du temps, ils montrent une très nette aversion pour les savanes-types et ils ne les fréquentent qu'en cas de nécessité. Ils n'apprécient pas non plus les forêts qui bordent les cours d'eau ainsi que les endroits où poussent les massifs d'arbres les plus épais.

Comportement traits de caractère

Les Pics du Gabon recherchent leur nourriture dans les clairières et les lieux ouverts tels que les zones boisées qui ont subi des dégradations mais qui retrouvent peu à peu une taille proche de la maturité. Cette variété de pic à petite taille recherche sa nourriture en solitaire ou en groupe. Pour prélever ses aliments, il utilise des méthodes assez classiques, en sondant les feuillages et en glanant, en picorant et en saisissant des morceaux d'écorce. Il exerce ses activités à tous les étages de la végétation, de la canopée jusqu'aux sous-bois.

Alimentationmode et régime

Les Pics du Gabon consomment surtout des insectes et leurs larves. Ils montrent une préférence certaine pour les invertébrés xylophages, c'est à dire ceux qui ingurgitent du bois. Ces oiseaux mangent aussi, mais à un degré moindre, des fourmis. La quête s'effectue souvent en couple.

Reproduction nidification

Les Pics du Gabon se reproduisent aux mois de septembre-octobre dans l'ouest de leur aire. Les couvées sont visibles en juin en Ouganda. Les spécimens qui ont été inspectés en octobre ont des gonades plus élargies et plus gonflées, ce qui prouve qu'ils sont disponibles pour l'accouplement du Cameroun au Zaïre. Autre signal tangible, les mâles creusent des cavités dans les arbres aux alentours de la mi-octobre au Nigéria.
On ne possède aucune information sur le nombre de poussins et sur la durée de l'incubation. La race nominale s'hybride avec la race reichenowi. Il arrive aussi qu'elle s'accouple avec le Pic à raies noires (D. lugubris) avec lequel elle forme une super-espèce.

Distribution

D. g. reichenowi - du Sud-Nigeria au sud-ouest du Cameroun.
D. g. gabonensis - Sud-Cameroun (hormis le sud-ouest), sud-ouest de la République Centrafricaine jusqu'au sud du Congo, République Démocratique du Congo (versant est et ouest des monts Rwenzori, Kasaï), extrême Ouest-Ouganda, enclave du Cabinda (Nord-Angola).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les Pics du Gabon ne sont pas menacés, mais ils ne sont pas très répandus sur leur aire assez réduite (3 660 000 km2). Pour pouvoir établir précisément leur statut, il faudrait procéder à une enquête plus approfondie. D'après Birdlife, sa population globale est estimée entre 10 000 et 20 000 individus.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Pic du GabonFiche créée le 12/03/2019 par
publiée le - modifiée le 2019-03-13 18:34:03 © 1996-2019 Oiseaux.net