Sterne caspienne

Hydroprogne caspia - Caspian Tern

Systématique
  • Ordre
    :

    Charadriiformes

  • Famille
    :

    Laridés

  • Genre
    :

    Hydroprogne

  • Espèce
    :

    caspia

Descripteur

Pallas, 1770

Biométrie
  • Taille
    : 56 cm
  • Envergure
    : 127 à 140 cm.
  • Poids
    : 550 à 750 g
Longévité

26 ans

Distribution

Distribution

Description identification

La sterne caspienne est la plus grande des sternes. Les deux sexes sont identiques. En été, les adultes ont le manteau et les ailes gris pâle, plus foncé à l'extérieur des primaires, formant une pointe sombre sous l'aile en vol. La tête est blanche, avec le front, la calotte et la nuque noirs. Le dessous du corps et la queue sont blancs. Le bec est puissant, pointu, rouge avec le bout noir. Les pattes sont noires.
Les juvéniles sont assez semblables aux adultes en hiver, mais avec des taches foncées d'un bout à l'autre des couvertures sur les ailes, et sur la queue. La tête a des marques sombres. Les pattes sont rose foncé.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Caspian Tern,
  • Pagaza Piquirroja,
  • Gaivina-de-bico-vermelho,
  • Raubseeschwalbe,
  • Lócsér,
  • Reuzenstern,
  • Sterna maggiore,
  • Skräntärna,
  • Rovterne,
  • čegrava veľkozobá,
  • rybák velkozobý,
  • Rovterne,
  • räyskä,
  • Reusesterretjie,
  • xatrac gros,
  • Ránþerna,
  • rybitwa wielkodzioba,
  • lielais zīriņš,
  • kaspijska čigra,
  • Чеграва,
  • Dara-laut caspia,
  • オニアジサシ,
  • 红嘴巨鸥,
  • นกนางนวลแกลบแคสเปียน,
  • 裡海燕鷗〔紅嘴巨鷗〕,

Voix chant et cris

La sterne caspienne adulte a plusieurs cris. L'un est bas, éraillé. Le second est rauque. Les immatures émettent des sifflements haut perchés.

Habitat

La sterne caspienne est rarement vue en plein océan, elle préfère les eaux protégées. La reproduction a lieu sur des îles avec de larges plages sablonneuses. Les aires de nourrissage sont plutôt les estuaires, les lacs d'eau douce et les eaux saumâtres, les baies côtières, les plages.

Comportement traits de caractère

La sterne caspienne se nourrit en planant sur l'eau, et en plongeant dans les bancs de poissons près de la surface. Quand elle voit un poisson, elle plane au-dessus de lui et plonge dans l'eau pour le poursuivre, souvent complètement immergée. Les crustacés sont attrapés de la même manière. Elle pratique le piratage en volant la nourriture des autres oiseaux.
La parade nuptiale de la sterne caspienne est très compliquée et variable, et inclut des poursuites aériennes des femelles par les mâles. Cette grande sterne protège vigoureusement ses colonies.
Le vol : Les phases de vol de la sterne caspienne ressemblent davantage à celles d'un goéland.
En migration, elle vole haut avec le bec pointé vers l'avant. Quand elle pêche, le bec est pointé vers l'eau.

Alimentation mode et régime

La sterne caspienne se nourrit surtout de poisson, d'invertébrés aquatiques et de crustacés. Occasionnellement, elle dérobe de la nourriture aux autres oiseaux. Les jeunes sont nourris de poisson.

Reproduction nidification

La sterne caspienne est monogame et niche soit en solitaire, soit en colonies, sur le sable ou les plages rocailleuses, ou occasionnellement dans les marais. Les deux parents construisent le nid en creusant une dépression peu profonde dans le sol, tapissée d'algues, de mousse, ou de végétation marine, et de brins d'herbes. Le nid peut-être dissimulé entre les rochers ou les branches mortes.
La femelle dépose 2 ou 3 oeufs rosés, tachés de brun, et l'incubation dure de 20 à 22 jours, assurée par le couple. Les jeunes ont leur plumage complet au bout de 30 ou 40 jours. Les deux parents les nourrissent pendant plus de sept mois après l'éclosion. C'est la plus longue période de nourrissage observée chez les sternes.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Fréquemment, les colonies sont éphémères, étant très sensibles aux dérangements humains. D'autres problèmes sont la prédation de la part des corbeaux, mouettes et, à quelques endroits, du vison d'Amérique (Mustela vison) et les inondations. C'est une espèce qui dépend en grande partie de la disponibilité des poissons.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 07/11/2002 par Didier Collin © 1996-2017 Oiseaux.net