Tétras lyre

Lyrurus tetrix - Black Grouse

Systématique
  • Ordre
    :

    Galliformes

  • Famille
    :

    Phasianidés

  • Genre
    :

    Lyrurus

  • Espèce
    :

    tetrix

Descripteur

(Linnaeus, 1758)

Biométrie
  • Taille
    : 60 cm
  • Envergure
    : 65 à 80 cm.
  • Poids
    : 1100 à 1500 g
Longévité

6 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Le tétras lyre mâle possède un plumage noir à reflets bleus. Ses ailes sont brun-noir avec une petite barre blanche. Le dessous des ailes et de la queue est blanc. La queue se termine en forme de lyre. Au dessus de l'œil, une caroncule rouge, de taille variable, très développée au printemps, surmonte un bec court. Les pattes sont courtes et emplumées. La femelle porte une livrée brune et roussâtre barrée de noir. La queue est à peine fourchue.

Indications subspécifiques 6 Sous-espèces

  • Lyrurus tetrix tetrix (n)
  • Lyrurus tetrix britannicus (Scotland, Wales, n England)
  • Lyrurus tetrix viridanus (sw Russia to sw Siberia and w Himalayas)
  • Lyrurus tetrix baikalensis (sw Siberia to n Mongolia and nw Manchuria. China.)
  • Lyrurus tetrix mongolicus (sc Russia, w Mongolia, nw China)
  • Lyrurus tetrix ussuriensis (sc Siberia and n Mongolia to nw Korea)

Noms étrangers

  • Black Grouse,
  • Gallo-lira Común,
  • Tetraz-lira,
  • Birkhuhn,
  • Nyírfajd,
  • Тетерев,
  • 黑琴鸡,
  • Korhoen,
  • Fagiano di monte eurasiatico,
  • Orre,
  • Orrfugl,
  • cietrzew (zwyczajny),
  • tetrov hoľniak,
  • tetřívek obecný,
  • Urfugl,
  • teeri,
  • ,
  • クロライチョウ,

Voix chant et cris

"Eternuement" sonore tiou - ouiich. Roucoulements graves, rapides et prolongés lors des parades nuptiales.

Habitat

Principalement, la taïga. En montagne, il fréquente les forêts de conifères avec clairières et tourbières, à la limite supérieure des arbres (c'est la zone des rhododendrons et des aulnes verts). On le rencontre jusqu'à 2300 mètres d'altitude dans les Alpes.

Comportement traits de caractère

Tétras lyre

Il est sociable. En hiver, il s'enfonce dans la neige pour éviter le froid nocturne. Il peut passer la nuit entière et une bonne partie de la journée dans cet abri s'il fait mauvais temps, il économise ainsi son énergie. En été et pendant la bonne saison, il dort dans les arbres. Le mâle est réputé pour lancer des roulades et des sifflements aigus. Se perche volontiers dans les arbres.
Le vol : Décolle avec des battements d'ailes silencieux et vole plus haut que le Lagopède des saules.

Alimentation mode et régime

Il est majoritairement végétarien, se nourrissant de feuilles, de bourgeons, de graines, de fleurs et de fruits d'arbrisseaux. Il complète son alimentation en consommant des insectes et des araignées.

Reproduction nidification

Les mâles sont polygames. Ils paradent sur des espaces assez restreints appelés "places de chant" où ils se livrent à des combats plus ou moins fictifs dans le but d'assurer leur prédominance et d'éloigner les rivaux éventuels. La femelle s'occupe seule de l'incubation des 5 à 11 oeufs qui sont pondus au moins de juin. Cette dernière dure entre 24 et 27 jours. L'élevage des jeunes est également le domaine réservé de la femelle. Les jeunes sont nidifuges.

Distribution

En Grande-Bretagne et dans le nord et l'est de l'Europe. Au sud de l'Europe, on le trouve surtout dans les Alpes et les Carpates. Enfin, il peuple la Sibérie jusqu'à l'océan Pacifique.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Beaucoup de populations locales ont diminué au fur et à mesure que le déboisement pour l'agriculture augmentait. Actuellement, les menaces qui pèsent sur l'espèce sont le morcellement et la destruction de l'habitat, la chasse abusive et les dérangements.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 12/06/2004 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net