Accenteur à gorge noire

Prunella atrogularis - Black-throated Accentor

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Prunellidés

  • Genre
    :

    Prunella

  • Espèce
    :

    atrogularis

Descripteur

(von Brandt, JF, 1843)

Biométrie
  • Taille
    : 15 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 19 g
Distribution

Distribution

Description identification

La race nominale a un capuchon et une nuque gris-brun avec des stries et une bordure noires. Il y a un long sourcil couleur crème. Le noir des couvertures auriculaires est séparé du noir du menton et de la gorge par une étroite moustache claire. Les côtés du cou sont gris. Le manteau et les scapulaires sont gris-brun avec des stries noirâtres. Le dos, le croupion et la queue sont brun-olive. Les ailes affichent une teinte brun noirâtre mais les rémiges secondaires et tertiaires sont liserées de chamois. On peut apercevoir des taches blanches à l'extrémité des grandes et des moyennes couvertures.
Sur le dessous, il y a une nette zone blanche qui souligne la gorge noire et qui se fond dans le chamois de la poitrine et des flancs. Les flancs ont d'évidentes stries brunes et la poitrine est ornée de taches moins distinctes. Le ventre et la zone anale sont couleur crème. Les parties sombres s'obscurcissent et les parties inférieures deviennent plus pâles en plumage usé.
Les iris sont bruns, le bec est noir avec toutefois une teinte plus pâle sur la mandibule inférieure. Les pattes varient du brunâtre au jaune-brun ou au brun rosâtre. Les deux partenaires sont identiques. Les juvéniles ont sur la tête des motifs moins marqués que les adultes. Le sourcil est plus étroit, la tache grise sur le cou est plus terne et les stries des parties supérieures sont plus discrètes. La gorge gris-brun a des mouchetures pâles, le dessous est nettement plus strié.
La race huttoni n'a pas de zone blanche sous la gorge, elle est plus sombre dessus et dessous que la nominale. Les stries sur les flancs sont plus visibles et le bec est plus long. Les ailes semblent plus arrondies.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Prunella atrogularis atrogularis (c, sw)
  • Prunella atrogularis huttoni (mountains of c Asia)

Noms étrangers

  • Black-throated Accentor,
  • Acentor Gorginegro,
  • Ferreirinha-de-garganta-preta,
  • Schwarzkehlbraunelle,
  • Szakallás szürkebegy,
  • Черногорлая завирушка,
  • 黑喉岩鹨,
  • Zwartkeelheggenmus,
  • Passera scopaiola golanera,
  • Svartstrupig järnsparv,
  • Svartstrupejernspurv,
  • płochacz czarnogardły,
  • vrchárka čiernohrdlá,
  • pěvuška černohrdlá,
  • Sortstrubet Jernspurv,
  • mustakurkkurautiainen,
  • ,
  • ノドグロイワヒバリ,

Voix chant et cris

Accenteur à gorge noire
♂ adulte

Les Accenteurs à gorge noire chantent à partir du sommet d'un buisson ou d'un petit arbre. Le chant est un couplet assez plaisant composé de bourdonnements, de sifflements et d'un "hwee" long et bas. Il ressemble à celui de l'Accenteur montanelle et à celui de l'Accenteur mouchet. Le chant de la race huttoni peut être restitué de la façon suivante : "tees-reetee, tees-reetee, tees-reetee, tees-reetee". Le cri de contact est un trille doux. Le cri d'alarme à proximité du nid est un "teeteetee" tranquille.

Habitat

Pendant la période estivale, l'Accenteur à gorge noire préfère les broussailles basses, épaisses et épineuses, il évite les habitats clairsemés. Dans les monts Oural, on le trouve alors dans les petits épicéas rabougris de la zone subalpine. Les oiseaux de la race huttoni occupent les parcelles de conifères, les forêts d'arbres à feuilles caduques et les broussailles, souvent les genévriers (juniperus). Dans le centre de l'Asie, ils peuvent grimper jusqu'à 3 000 mètres. Dans les régions où elle cohabite et niche avec l'Accenteur montanelle, c'est à dire le nord-ouest de la Russie, cette espèce marque une nette préférence pour les zones montagneuses du sud plutôt que pour les plaines boréales du nord.
En hiver, l'Accenteur à gorge noire fréquente divers habitats dans des régions moins élevées. On le trouve alors dans les semi-déserts sableux avec un peu de tamariniers comme c'est le cas en Afghanistan ou dans les collines semi-arides comme c'est le cas au Pendjab. A cette période de l'année, dans le nord du Pakistan, ces oiseaux fréquentent aussi les vergers et les zones de végétation dense qui sont situées dans les vallées humides. En Inde, ils pénètrent dans les jungles de broussailles, les plantations de thé et les terres cultivées. Pendant la période hivernale, l'Accenteur à gorge noire peut être observé jusqu'à 2 500 mètres d'altitude, mais la plupart du temps, il séjourne en-dessous de 1 800 mètres.

Comportement traits de caractère

Les Accenteurs à gorge noire recherchent leur nourriture à terre dans les buissons épais, les bois, les clairières herbeuses ainsi que les berges des rivières et des cours d'eau. En hiver, ils prospectent dans les forêts de broussailles, les buissons, les parcelles d'herbes ou de roseaux. Ces oiseaux se restaurent en solitaire ou en petits groupes.
La race nominale est migratrice. A partir du mois d'août, elle quitte les lieux de nidification situés dans l'Oural et elle se dirige vers le sud pour hiverner dans l'est de l'Iran, au Turkménistan, en Ouzbékistan, en Afghanistan et dans le nord-ouest du sous-continent indien. Elle arrive sur les lieux d'hivernage à la mi-octobre et elle entame le chemin du retour au mois de mars, revenant dans l'Oural au début du mois d'avril. La race huttoni est partiellement migratrice. Elle accomplit surtout des mouvements altitudinaux mais certains oiseaux migrent vers les mêmes quartiers d'hiver que la race nominale. Les oiseaux qui décident de rester dans les montagnes passent l'hiver non loin de leurs lieux de nidification. En hiver les 2 races se mélangent mais pas de façon régulière : les oiseaux de la race nominale sont répertoriés principalement en Afghanistan, au nord du Pakistan et en Chine, alors que ceux de la race huttoni sont surtout observés au centre de l'Asie, au Cachemire mais aussi en Afghanistan.

Alimentation mode et régime

Les Accenteurs à gorge noire consomment en priorité des insectes, des petits arthropodes, des vers de terre et des petits escargots. Ils ingurgitent aussi des graines, surtout en hiver. Dans la catégorie de arthropodes, on trouve des collemboles, des papillons, des coléoptères, des punaises, ainsi que des araignées et des acariens. La partie végétale du menu est composée principalement de graines de plantes herbacées de la famille des amaranthacées, des rosacées, des légumineuses et des ombellifères. Les accenteurs prospectent également dans les arbres tels que les pins, les cyprès et les bétulacées (bouleaux, aulnes, charmes et noisetiers). Le régime des oisillons est semblable à celui des adultes.

Reproduction nidification

La plupart des informations proviennent d'une étude de la race huttoni dans les monts Tien Shan. Les Accenteurs à gorge noire nichent de mai à août. Durant cette période, ils mènent à terme 2 ou 3 couvées. Ces oiseaux sont présumés monogames. Bien qu'il n'y ait aucun exemple contradictoire, de plus amples informations sont toutefois recherchées. Les Accenteurs à gorge noire sont strictement territoriaux. Au Tadjikistan, leur territoire a une superficie qui varie de 2 à 12 hectares.
Le nid est construit par la femelle. Il est volumineux et il a la forme d'une coupe bâtie avec de la mousse, des brindilles, des herbes et des tiges végétales. Il est placé habituellement en dessous de 3 mètres dans un buisson ou dans un arbre (un épicéa ou un genévrier). Cependant, certains nids peuvent être trouvés jusqu'à 13 mètres au-dessus du sol.
La ponte comprend 3 à 5 œufs qui sont couvés par la femelle seule pendant 11 à 14 jours. Les oisillons sont nourris par les 2 parents, mais la femelle s'investit plus dans la tâche (62% des aliments rapportés au nid contre seulement 38% au mâle). Les poussins âgés d'environ 10 jours sont ravitaillés 11 à 16 fois par heure. L'envol des jeunes s'effectue 11 à 14 jours après l'éclosion. De nombreux nids sont victimes des prédateurs (uniquement 56% de réussite dans les nichées). De plus, les nids d'Asie Centrale sont parasités par le Coucou de Horsfield.

Distribution

Les Accenteurs à gorge noire sont originaires d'Asie Centrale. 2 races sont officiellement reconnues : P. a. atrogularis, la race nominale (niche dans les monts Oural, au nord-ouest de la Russie, hiverne au sud-ouest de l'Asie) - P. a. huttoni (niche dans les montagnes du ouest-centre de l'Asie, de l'Altaï jusqu'au Pamir, hiverne au sud-ouest de l'Asie). Les races supposées lucens (Tien Shan) et menzbieri (Altaï) sont intégrées dans la race huttoni.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook, cette espèce n'est pas globalement menacée bien que sa répartition soit très inégale selon les régions, de localement commune à rare. La population nominale qui vit dans l'Oural est estimée entre 3 500 et 4 000 couples et sa densité dans les régions pourvues d'épicéas et de mousse est d'environ 20 individus par kilomètre carré. On possède peu de renseignements en ce qui concerne la race huttoni mais, dans le Tien Shan, dans les régions dotées en genévriers, la densité peut atteindre 70 individus par kilomètre carré. D'après Birdlife, l'aire de distribution a une superficie légèrement supérieure à 1 million de kilomètres carrés et les effectifs totaux sont évalués entre 13 et 100 000 oiseaux. L'espèce est stable et n'inspire pour l'instant aucune inquiétude (LC).

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 08/03/2013 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net