Guifette moustac

Chlidonias hybrida - Whiskered Tern

Systématique
  • Ordre
    :

    Charadriiformes

  • Famille
    :

    Laridés

  • Genre
    :

    Chlidonias

  • Espèce
    :

    hybrida

Descripteur

(Pallas, 1811)

Biométrie
  • Taille
    : 29 cm
  • Envergure
    : 64 à 70 cm.
  • Poids
    : 80 à 95 g
Longévité

10 ans

Distribution

Distribution

Description identification

En plumage d'été, la guifette moustac a la tête noire, les joues blanches et le dessous gris profond que le blanc des joues fait nettement ressortir. Le bec est rouge foncé, les joues et les côtés du cou sont blancs, contrastant avec la calotte noire et les parties inférieures gris foncé.
En plumage d'hiver, la calotte est plutôt blanche, avec une ligne horizontale foncée descendante venant de l'œil. Le bec est plus gros que chez ses congénères. Les parties supérieures sont plus claires, la poitrine est moins foncée, et la calotte moins noire. Le bec est noirâtre.
La guifette moustac a une encoche profonde à la queue.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Chlidonias hybrida hybrida (widespread)
  • Chlidonias hybrida delalandii (s and e Africa, Madagascar)
  • Chlidonias hybrida javanicus (Australia)

Noms étrangers

  • Whiskered Tern,
  • Fumarel Cariblanco,
  • Gaivina-de-faces-brancas,
  • Weißbart-Seeschwalbe,
  • Fattyúszerkő,
  • Белощёкая крачка,
  • 须浮鸥,
  • Witwangstern,
  • Mignattino piombato,
  • Skäggtärna,
  • Hvitkinnsvartterne,
  • rybitwa białowąsa,
  • čorík bahenný,
  • rybák bahenní,
  • Hvidskægget Terne,
  • valkoposkitiira,
  • Witbaardsterretjie,
  • クロハラアジサシ,

Voix chant et cris

Sur les aires de reproduction, la guifette moustac lance un cri rauque quand elle est en hauteur, qui ressemble au crissement d'un ongle sur un tableau.

Habitat

La guifette moustac se reproduit sur les marais d'eau douce, les viviers et les mares, à la lisière d'une végétation émergente. En dehors de cette période, on peut la voir sur les lacs et les réservoirs, localement aussi sur les lagunes côtières et les estuaires.

Comportement traits de caractère

Guifette moustac
adulte nuptial
Guifette moustac
adulte nuptial

La guifette moustac est un migrateur. Elles ne cessent de voler au-dessus des eaux, fébrilement occupées à capturer leurs proies au milieu des nuées d'insectes. Quand elles découvrent une proie, elles planent, en s'élançant dans un rapide piqué, l'attrapant instantanément.
Quand la reproduction est terminée, elles se réunissent au coucher du soleil dans de grands dortoirs qui regroupent plusieurs milliers d'oiseaux. Au lever du jour, elles repartent vers les aires de nourrissage où elles passent plus de la moitié de la journée en mouvement permanent.
Le vol : La guifette moustac vole juste au-dessus des eaux pour se nourrir. Elle a un vol gracieux et plus rapide que la Guifette noire, avec des piqués.

Alimentation mode et régime

La guifette moustac se nourrit de libellules, de larves d'insectes aquatiques, de coléoptères, de têtards et de rainettes, ainsi que de petits poissons.

Reproduction nidification

Au départ, la guifette moustac construit une plate-forme flottante qui est un amoncellement de végétation aquatique. Le nid est construit dessus par les parents. C'est un nid fait d'herbes et de joncs.
La femelle pond entre 3 et 5 œufs verdâtres tachés de brun foncé. L'incubation dure de 14 à 18 jours, assurée par le couple. La ponte a lieu d'avril à juin. Les poussins, élevés par les deux parents, quittent le nid au bout de 12 à 14 jours, et volent au bout de trois semaines.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

La population de guifette moustac varie fortement en raison des facteurs naturels. Menacée principalement par la destruction de son habitat, par suite du drainage des zones humides et à la canalisation des rivières, l'eutrophisation des eaux, la disparition de la végétation submergée et les dérangements dus au tourisme et aux sports aquatiques.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 07/11/2002 par Didier Collin © 1996-2017 Oiseaux.net