Pipit farlouse

Anthus pratensis - Meadow Pipit

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Motacillidés

  • Genre
    :

    Anthus

  • Espèce
    :

    pratensis

Descripteur

(Linnaeus, 1758)

Biométrie
  • Taille
    : 15 cm
  • Envergure
    : 22 à 25 cm.
  • Poids
    : 16 à 25 g
Longévité

8 ans

Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Motacillidés sont des passereaux de taille petite à moyenne (11 à 24 cm), à longue queue et à longues pattes à doigts munis de longs ongles. Leur plumage est le plus souvent discret et cryptique, brun et strié par exemple. Quelques espèces exhibent des couleurs plus voyantes comme du noi... lire la suite

Description identification

Les pipits sont de petits oiseaux terrestres bruns et rayés. Sexes semblables. Parfois appelé pipit des prés ou bèguinète en wallon, le pipit farlouse a le dessus du plumage sombre ; sa gorge et sa poitrine sont tachetées, le dessous est jaunâtre. Absence de sourcil prononcé par rapport aux autres pipits. Les pattes sont brunâtres chez l'adulte et roses chez les jeunes, il est à noter que sa griffe postérieure est plus longue que le doigt lui-même. Cet oiseau ressemble au Pipit des arbres, mais sa couleur tire davantage sur le vert.
L'origine de son nom (pipi ou pipit ou pitpit) provient de son cri alors que le mot farlouse est d'origine inconnue mais déjà employé par Belon en 1555. La traduction étymologique du nom scientifique est hoche-queue (Anthus) naît dans les prés(pratensis)

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Meadow Pipit,
  • Bisbita Pratense,
  • Petinha-dos-prados,
  • Wiesenpieper,
  • Réti pityer,
  • Луговой конёк,
  • 草地鹨,
  • Graspieper,
  • Pispola comune,
  • Ängspiplärka,
  • Heipiplerke,
  • świergotek łąkowy,
  • ľabtuška lúčna,
  • linduška luční,
  • Engpiber,
  • niittykirvinen,
  • ,
  • マキバタヒバリ,

Voix chant et cris

Le cri aigu sip ou tsirp, devient au vol itt itt itt en succession rapide. On entend aussi des tsrri tremblés trahissant l'inquiétude. Le chant, moins sonore que celui du Pipit des arbres, retentit surtout pendant le vol nuptial et s'achève, au cours de la chute planée, par un trille dipp dipp dipp dipp dipp dipp dipp sissississi ; au sol ou d'un perchoir il est plus faible.

Habitat

Zones marécageuses, prés humides et marais, jusqu'à plus de 1 000 m d'altitude. C'est un oiseau qui aime les milieux frais, humides et dégagés. On peut néanmoins le voir dans les terrains cultivés, les friches, les talus herbeux et le long des côtes maritimes.

Comportement traits de caractère

Le pipit farlouse est un oiseau migrateur. En dehors de la nidification, le pipit farlouse reste essentiellement au sol et ne se fait remarquer que par son doux cri itt-itt-itt émit en vol.
Le vol : Quand il est dérangé, le pipit farlouse s'envole suivant une trajectoire onduleuse. Vol nuptial avec descente en plané.
Pendant la période migratoire son comportement est assez semblable à celui de l'alouette, l'oiseau s'élève dans les airs en chantant puis se laisse chuter rapidement, au sol ou sur une branche, ailes ouvertes en "parachute".

Alimentation mode et régime

Se nourrit d'insectes, larves, araignées, petits mollusques, de graminées et autres plantes.

Reproduction nidification

Le pipit farlouse a un petit territoire (25 ares). La femelle construit un nid en forme de coupe, constitué de tiges sèches, de mousse lâchement assemblées, le tout tapissé de crins. Elle le cache sous une touffe de graminées, de bruyère ou de joncs. Entre mai et juin elle pond 4 à 6 œufs, il y a souvent 2 couvées. Les poussins ont la particularité après 11 à 16 jours de quitter le nid avant même de savoir voler.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 01/08/2003 par Didier Collin © 1996-2017 Oiseaux.net