Serin cini

Serinus serinus - European Serin

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Fringillidés

  • Genre
    :

    Serinus

  • Espèce
    :

    serinus

Descripteur

Linnaeus, 1766

Biométrie
  • Taille
    : 12 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 10 à 14 g
Longévité

9 ans

Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Fringillidés sont des passereaux de taille petite à moyenne (9 à 25 cm de longueur). Leur plumage est extrêmement variable et souvent haut en couleurs. Leur bec court et conique est adapté à une alimentation granivore, mais non exclusive. Ils occupent des milieux souvent dominés par les l... lire la suite

Description identification

C'est un oiseau méridional assez petit à l'aspect rondelet. Le Serin cini est le plus petit des fringilles européens. Il a une grosse tête et un bec court. Le dos, le ventre et les flancs sont toujours bien striés. Il a un long sourcil pâle descendant jusqu'au côté du cou également pâle et bordant la joue plus foncée à tache centrale pâle. Le croupion est jaune pâle chez le mâle, et jaune verdâtre moins marqué chez la femelle. Le mâle a le front, les motifs de la face, les côtés du cou et la poitrine jaune-citron. Chez la femelle, ces parties sont blanc jaunâtre. Chez les jeunes, les parties jaunes des adultes sont blanc beigeâtre.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • European Serin,
  • Serín verdecillo,
  • Milheirinha,
  • Girlitz,
  • Csicsörke,
  • Europese Kanarie,
  • Verzellino comune,
  • Gulhämpling,
  • Gulirisk,
  • kanárik poľný,
  • zvonohlík zahradní,
  • Gulirisk,
  • keltahemppo,
  • gafarró europeu,
  • Gulfinka,
  • kulczyk (zwyczajny),
  • ģirlicis,
  • grilček,
  • Европейский вьюрок,
  • セリン,
  • 欧洲丝雀,
  • 金黃絲雀,

Voix chant et cris

Le chant du Serin cini est un gazouillis si rapide qu'il est difficile d'en saisir toutes les subtilités. Il est composé de trilles très aigus, souvent accompagnés de grincements et de stridulations. Perché très haut et surtout en vol, il lance avec force de longues strophes précipitées qui permettent de l'identifier assez facilement.
Le cri de contact est un cliquetis clair de deux à trois syllabes tillit... tillillit.. qui sonnent comme une grelot.
Le nom de cini est très probablement une onomatopée.

Habitat

Le Serin cini est nettement anthropophile et s'installe plus souvent dans les jardins, parcs et vergers qu'en pleine campagne. Il affectionne particulièrement les forêts de pins.

Comportement traits de caractère

Dès le retour, les mâles, vêtus de jaune assez vif, lancent leurs strophes grésillantes, parcourant le petit territoire d'un vol lent et chaloupé, ailes tendues comme des éventails. C'est un oiseau assez peu farouche. Il a un vol bondissant et désordonné. Il est très actif et remuant. Les oiseaux méridionaux sont sédentaires.
Le vol : Son vol est sinueux et papillonnant.

Alimentation mode et régime

Le Serin cini se nourrit essentiellement de graines et de bourgeons. En été, il est partiellement insectivore.

Reproduction nidification

La femelle construit le nid sur la fourche d'un arbre fruitier, dans un conifère ou une charmille. L'assemblage minutieux de la minuscule cuvette de radicelles et de mousses, garnie de laine et de plumes, prend plusieurs jours. La femelle assume seule les deux semaines de couvaison. Gavés de bouillie de graines, les 3 ou 4 poussins mettent deux semaines encore avant de voler.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 07/11/2002 par Didier Collin avec la participation de Georges Olioso © 1996-2017 Oiseaux.net